Pollution : Envoyer ses déchets dans l’espace, l’étrange solution de l’explorateur Mike Horn

Ville de Geeks

Par Jules le

Et si pour lutter efficacement contre la prolifération des déchets et la pollution de notre belle planète, le meilleur moyen était d’envoyer nos détritus dans l’immensité spatiale ? Voici la solution simple que veut mettre en application l’explorateur Mike Horn avec la start-up Aero Clean Nation. Vraiment ?  

Crédit : Aero Clean Nation

Parfois, les solutions les plus simples sont les meilleures. Marre de voir trop de déchets sur notre planète bleue ? Trimbaler vos ordures lors de randonnées ou d’expéditions vous ennuie au plus haut point, mais vous ne voulez pas les abandonner dans la nature ? Heureusement pour vous, c’est là que Mike Horn intervient (pas personnellement hein).

Décharge dans un ciel ouvert

Dans une vidéo Facebook, l’explorateur sud-africain explique s’être associé avec la start-up Aero Clean Nation, qui produit des ballons à haute altitude miniatures capables d’envoyer jusqu’à 5 kg de déchets dans l’espace.

Une solution à 49,99 € censée permettre de lutter contre la pollution. Se procurer ces produits ne sera cependant pas chose aisée et on vous recommande vivement d’aller sur le site d’Aero Clean Nation pour comprendre pourquoi.

crédit: Aero Clean Nation

Si vous avez suivi notre conseil, vous vous êtes rendu compte de la supercherie. Car dans le fond, soyons honnêtes, envoyer les déchets dans l’espace n’est pas la solution, bien au contraire. Déjà parce que polluer l’espace plutôt que la planète est tout aussi dégoûtant. Qui plus est, l’accumulation de détritus dans l’exosphère constitue une menace plus que sérieuse vis-à-vis des satellites, des fusées, des navettes, et même de l’ISS.

Crédit : Aero Clean Nation

Mais surtout, cette solution ne fera pas changer notre attitude par rapport à la production de déchets et l’importance du recyclage. Pire, elle pourrait nous faire revenir en arrière, puisque nous n’aurions plus de raison de réduire le nombre de déchets, l’espace étant infini.

La véritable solution de Mike Horn, car il en a bien une, est tout aussi simple et infiniment plus sérieuse : opter pour la brique cartonnée. En association avec l’organisation Alliance Carton Nature, l’explorateur promeut ce type d’emballage en faisant valoir que “Tous les matériaux qui le composent sont recyclables”. Bien d’autres solutions peuvent naturellement être étudiées pour réduire le problème des déchets (achat en vrac, bouteilles consignées, etc.). On est cependant rassurés de voir que les ballons à haute altitude ne font pas réellement parti des pistes à l’étude.