Bloctel : Quand le système anti-démarchage téléphonique se fait marcher dessus

Général

Par Jules le

Censé protéger les citoyens contre le démarchage téléphonique intempestif, le service Bloctel s’avère en réalité aussi efficace qu’un train d’atterrissage sur un sous-marin.  

On attend un coup de fil important, le téléphone sonne… Et BAM ! Il s’agit d’un démarchage téléphonique. Cette situation, beaucoup l’ont vécue. Pour lutter contre la recrudescence des ventes de services ou de biens par téléphone, le gouvernement a mis en place en 2016 Bloctel.

Ce service fait disparaître les inscrits des listes de numéros utilisés par les entreprises spécialisées dans le démarchage.

Efficacité relative

Mais voilà, le système manque grandement d’efficacité. En effet, comme le rapporte Franceinfo, sur les 3,8 millions de Français inscrits à Bloctel, plus de 200 000 d’entres eux se sont plaint de voir une recrudescence des appels commerciaux.

Et pour cause : toutes les entreprises concernées par Bloctel ne se plient pas aux règles. Ainsi, alors que plusieurs milliers d’entre elles devraient respecter les demandes des particuliers, seules 665 sociétés se sont inscrites à Bloctel et n’appellent plus les citoyens sur liste noire.

Pour renforcer la lutte contre la prolifération du démarchage intempestif, l’Assemblée envisage de passer une nouvelle loi pour augmenter le nombre de contrôles concernant l’efficacité de Bloctel. Les contrevenants eux, risqueront à l’avenir une amende de 375 000 euros.