Avec plus de 8 millions de pouces rouges, le nouveau YouTube Rewind est un bel échec

Sur le web

Par Henri le

Rentré dans les mœurs depuis quelques années, la « rewind » de YouTube ne semble plus plaire à grand monde. Et le compteur de dislikes le souligne.

Le dernier Rewind de YouTube, qui compile durant à chaque mois de décembre les meilleurs moments de l’année, sonne comme un sacré échec pour la plateforme. Postée le 6 décembre dernier, la vidéo compte aujourd’hui 2 millions de « likes »… Pour 8 millions de « dislikes » ! Elle se rapproche ainsi dangereusement des statistiques de la chanson Baby de Justin Bieber, qui date de février 2010, et cumule en effet 9,7 millions de pouces rouges (pour plus de 2 milliards de vues).

La plateforme peut certes se rassurer en se disant qu’elle n’a pas mis bien longtemps à dépasser les 100 millions de vues. Mais le message est fort. Il s’explique en partie par l’absence étonnante de certains des vidéastes les plus célèbres de la plateforme. C’est le cas de PewDiePie (75 millions d’abonnés), Shane Dawson (19 millions d’abonnés) ou encore Logan Paul (18 millions d’abonnés). Il faut dire que les frasques de ces derniers n’ont pas vraiment aidé. Le premier s’était fait remarquer pour l’usage de termes racistes tandis que Paul a eu la mauvaise idée de filmer un cadavre lors d’un de ses Vlogs au Japon.

Comme vous pouvez le constater, si l’ensemble est bien produit, on y trouve beaucoup de référence à Fortnite, mais aussi la présence de personnalités qui ne peuvent être considérées comme des vidéastes. Pour ce qui est de l’hexagone, on aperçoit la youtubeuse EnjoyPhoenix, mais pas Cyprien, qui reste le vidéaste français le plus populaire. On aurait également pu s’attendre à voir un joueur de l’équipe nationale, qui on le rappelle a gagné la dernière Coupe du Monde…

Edit : Voici la réaction officielle de YouTube, attribuable à un porte-parole de YouTube France :

« Chaque année, lorsque nous publions notre vidéo Rewind, notre premier objectif est de faire participer la communauté. Cela suppose pour eux d’aimer, ou alors de ne pas aimer le contenu proposé. Avec des millions de commentaires, des millions de likes/dislikes et plus de 100 millions de vues, nous sommes satisfaits des résultats ».