EuropaCorp lâche du lest dans la distribution

Cinéma

Par Olivier le

EuropaCorp, la société de production et de distribution de Luc Besson, est toujours dans la panade financière. L’échec de Valérian et la Cité des mille planètes continue de peser sur les résultats du groupe.

En plus des activités de production de films à proprement parler, une part importante des revenus d’EuropaCorp provient de la distribution (elle pèse 18% du chiffre d’affaires du groupe). Devant les difficultés du studio, ce dernier a dû nouer un partenariat de distribution avec Pathé pour les trois prochaines années.

Pathé à la rescousse

Les deux premiers longs métrages concernés par cet accord sont Anna, un film d’action de Luc Besson avec Sasha Luss dans le rôle-titre et Helen Mirren, ainsi que Nous finirons ensemble, la suite des Petits mouchoirs de Guillaume Canet.

Avec Pathé à ses côtés, EuropaCorp peut compter sur un partenaire solide : le groupe a en effet distribué deux cartons du box-office français : Les Tuche 3 et La Ch’tite famille. Reste qu’une co-distribution signifie aussi des recettes à partager en deux. Mais EuropaCorp ne peut plus supporter seul les frais de distribution de ses productions.

Le groupe poursuit les mesures d’économies, suite aux pertes de plus de 70 millions d’euros sur l’année fiscale 2016-2017. L’entreprise a dû se séparer de 22 employés, elle a aussi cédé son activité de production de séries télé. Sans oublier les problèmes personnels de Luc Besson, accusé de violences sexuelles.

Source: Variety