iPhone 8 : Après la Chine, Qualcomm s’attaque à Apple en Allemagne

Apple

Par Jules le

Le fondeur américain porte le combat contre la firme de Cupertino sur le Vieux Continent. La justice allemande a ainsi rendu une décision en faveur de Qualcomm (opposé à Apple dans une affaire de violation de brevets) qui contraint l’entreprise de Tim Cook à retirer les iPhone 7 et 8 de la vente.  

Les coups durs s’enchaînent pour Apple dans la bataille judiciaire qui l’oppose à Qualcomm. Déjà contrainte de retirer 4 générations d’iPhone de la vente en Chine, la firme de Cupertino avait dû déployer une mise à jour d’iOS 12 pour les utilisateurs chinois en possession d’un iPhone XR, XS ou XS Max.

Aujourd’hui, le constructeur américain doit se plier à une nouvelle décision judiciaire à son encontre, mais en Allemagne cette fois.

Apfelkuchen

Qualcomm a obtenu du tribunal de Munich une injonction permanente qui ordonne à Apple de cesser la vente des iPhone équipés d’un modem Intel, en raison de la violation de brevets.

Apple a bien entendu fait appel de la décision. Mais l’entreprise de Tim Cook a d’ores et déjà retiré les iPhone 7 et 8 de la vente en Allemagne.

La différence avec la décision judiciaire en Chine concerne la cible de Qualcomm. Sur le marché chinois, Qualcomm reprochait à Apple d’avoir enfreint deux de ses brevets liés à l’interface des iPhone. Pour l’Allemagne, le fondeur américain vise les modems Intel à travers un de ses brevets qui permet d’augmenter l’autonomie de la batterie. Selon Qualcomm, la technique aurait été utilisée sans autorisation.

Pour Intel, la bataille menée par Qualcomm aurait pour simple but « d’éliminer la concurrence », afin de dominer le marché des puces haut de gamme.