Qualcomm fait interdire la vente de 4 générations d’iPhone en Chine

Apple

Par Corentin le

Le tribunal chinois a tranché en la faveur de Qualcomm dans sa bataille juridique qui l’oppose à Apple pour violation de brevet et fait interdire à la vente les iPhone 6S, 7, 8 et X en Chine.

Dans un climat de tension entre la Chine et les Etats-Unis, le numéro 1 des processeurs de smartphone parvient à faire bloquer la vente d’iPhone en Chine pour violation de brevet.

Guerre de brevets entre géants américains en Chine

Le géant américain Qualcomm a gagné la bataille juridique en Chine contre son compatriote Apple. Concrètement, le tribunal de Fuzhou accorde que les iPhone violent deux brevets de Qualcomm sur le redimensionnement de photographies et la gestion des fonctionnalités de l’écran tactile. Ainsi sont interdits à la vente tous les modèles d’iPhone de l’iPhone 6S à l’iPhone X, soit les iPhone 6S, 6S Plus, 7, 7 Plus, 8, 8 Plus, et X.

Dans un communiqué, Qualcomm se félicite de cette décision et déclare : « Apple continue de bénéficier de notre propriété intellectuelle tout en refusant de nous indemniser. Ces décisions judiciaires confirment une fois de plus la solidité du vaste portefeuille de brevets de Qualcomm« , selon Don Rosenberg, vice-président exécutif et avocat général de Qualcomm.

De l’autre côté, Apple déclare que « les efforts de Qualcomm pour interdire nos produits constituent un autre geste désespéré de la part d’une entreprise dont les pratiques illégales font l’objet d’une enquête de la part des autorités réglementaires du monde entier. » L’entreprise qualifie même les pratique de Qualcomm « d’extorsionniste« .

Bien que l’interdiction ne s’applique que pour la Chine, ce nouvel épisode de la bataille juridique opposant les deux géants américains n’est pas le dernier et pourrait conduire à d’autres déboires pour l’iPhone. Qualcomm avait également réclamé auprès de l’ITC une interdiction d’importation aux USA des iPhone produits en Chine qui a été rejetée pour « l’intérêt public« , malgré la reconnaissance de violation de brevet. Ces nouvelles ont un impact négatif sur la place boursière, puisque le cours de l’action Apple a perdu 2% à l’ouverture de Wall Street hier.

Source: Mashable