Ultima Thulé : l’astre le plus lointain jamais approché et étudié par la NASA

Espace

Par Corentin le

Situé à 6,5 milliards de kilomètres, cet astéroïde est une double découverte d’importance pour la NASA.

© NASA/JHUAPL/SwRI

Ultima Thulé, un astéroïde qu’une sonde de la NASA a survolé dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier, est le corps céleste le plus lointain jamais visité par l’homme. Ce petit astéroïde en forme de cacahuète est d’une longueur de 31 km pour 15 km de largeur est situé à 6,5 milliards de kilomètres de notre planète. A une telle distance, la lumière du soleil y est 1 600 fois moins importante que sur Terre. La sonde a pris une photo à 27 000 km du corps céleste avec une résolution de 140 mètres par pixel.

Il a été approché par la sonde New Horizons de la NASA, qui a été initialement lancée en 2006 pour étudier Pluton en 2015. C’est en continuant sur cette trajectoire lancée à une vitesse de 50 000 km/h que la sonde a trouvé l’astéroïde sur son passage.

Cette découverte est intéressante car elle permet aux scientifiques d’en apprendre davantage sur la formation des planètes En effet, la forme de cet astre de 4,5 milliards d’année n’est pas anodine. Elle est issue de deux agrégats de roches glacées qui seraient entrées en collision à très faible vitesse (les scientifiques parlent de quelques km/h tout au plus), du fait de la très petite taille des deux amas d’origine et de leur très longue distance du soleil. A coup sûr, cette découverte de petite taille est d’une très grande importance pour la science spatiale !