McAvoy émet des doutes sur la fusion entre les univers Marvel et X-Men

Cinéma

Par Manon le

Alors qu’ils sont en pleine promotion de leur nouveau film Glass, aujourd’hui sur grand écran, James McAvoy et Samuel L. Jackson reviennent sur la question de la fusion de l’univers Avengers avec celui des mutants X-Men. James McAvoy émet d’ailleurs quelques doutes sur la faisabilité d’une cohabitation.

Alors qu’ils sont en train de promouvoir le film Glass (voir notre critique ici) dont ils partagent l’affiche, James McAvoy et Samuel L. Jackson répondent aux questions de Yahoo Movies UK sur l’avenir des mutants de X-Men dans le monde de Marvel. James McAvoy semble avoir un avis plus mitigé que celui de Samuel L. Jackson et soulève quelques questions pertinentes sur la manière dont les deux univers pourraient fusionner. En effet, depuis que Disney a officialisé le rachat de la Fox qui sera effectif en mars prochain, on peut se demander quel sera l’avenir des X-Men après les deux films prévus cette année : X-Men Dark Mutant et Les Nouveaux Mutants. Les fans ne voudraient pas que l’histoire ne finisse en déconfiture.

La question reste donc entière, une fusion entre les mondes Marvel et X-Men est-elle possible sans dénaturer l’histoire de ces deux univers indépendants l’un de l’autre ? C’est ce dont James McAvoy semble douter:

« Je ne sais pas si les X-Men pourront se fondre dans l’univers Marvel, je n’en suis pas sûr. Peut-être le pourront-ils ? Mais je pense que ce qui est différent avec les Avengers, c’est qu’ils sont seulement une poignée de super-héros dans le monde. Il y en a pas mal, certes, mais ils sont plus comme une équipe de foot que l’on met en lumière, vous voyez ce que je veux dire ? Alors que dans le monde des X-Men, il y en a potentiellement des centaines de milliers, voire des millions et cela a des répercussions sociales différentes ».

Deux univers difficiles à harmoniser

De plus, il ajoute que « Dans le monde des X-Men, les mutants sont ghettoisés, ils sont ostracisés et ils sont redoutés. Les Avengers, eux, sont vus comme des héros que l’on honore». La tension est liée au fait que nous avons deux mondes bien distincts : l’un où l’identité des super-héros est connu de tous et l’autre où les mutants sont vus comme des parias. James McAvoy conclut, tout de même, de manière positive en se rassurant sur le fait que Marvel est assez intelligent pour trouver une solution au problème. Samuel L. Jackson vient confirmer cela en nous disant que cela peut marcher, qu’il y a un moyen de fusionner les deux univers.

On attend donc de voir comment cela pourrait être mis en oeuvre. Nous en saurons sûrement d’avantage en mars prochain, au moment du rachat officiel de la Fox par Disney. En attendant, vous pouvez retrouver James McAvoy (Professeur X dans X-Men) et Samuel L.Jackson (Nick Furry dans Captain Marvel/Avengers) dans le film Glass de M. Night Shyamalan.