Nokia 6500 TSARPHONE : Quand un téléphone médiocre devient un téléphone médiocre et hors de prix

Smartphone

Par Jules le

L’équipementier russe Caviar s’est attelé à donner un luxueux coup de polish’ au design du Nokia 6500, un téléphone entrée de gamme épuré de toute fonction superflue. Une mise à niveau esthétique qui fait grimper la facture du téléphone de presque 3 040 euros.  

Alors qu’on se remettait à peine de son précédent “chef d’oeuvre”, un iPhone XS Max plaqué or et pourvu d’une Apple Watch, le fabricant russe Caviar est revenu à la charge avec une nouvelle parure qui transpire le luxe. Sauf que cette dernière se destine cette fois à un téléphone beaucoup moins performant que le dernier né de la firme de Cupertino.

Le téléphone des Tsars

En effet, Caviar a décidé de transformer le Nokia 6500 en produit de luxe. Exit le nom générique et bonjour au TSARPHONE. Pour l’occasion, l’appareil troque son design rectangulaire au profit d’une coque hexagonale censée évoquer la forme “d’une épée viking parfaitement aiguisée” (c’est le constructeur qui le dit).

Limité à 99 exemplaires, le TSARPHONE est disponible en titane, en carbone ou avec une myriade de détails en or. Summum du luxe, le dos des téléphones n’est pas en verre, mais en peau d’alligator. De quoi ravir les sapeurs les plus fortunés.

Car de 65 euros, le prix de ce Nokia 6500 s’envole à 3 040 euros. Une petite fortune pour un appareil qui, on le rappelle, embarque un écran TFT-LCD de 2,2 pouces (20 x 240 pixels), 1 Go de stockage, 32 Mo de RAM, un capteur de 2 MPx et une batterie de 83 mAh.