Altice, en négociation pour racheter Molotov

Business

Par Julie le

La rumeur d’un rachat courrait depuis quelques semaines et c’est finalement Altice qui entre en négociation exclusive avec la plateforme Molotov. Dans un communiqué de presse, le groupe de Patrick Drahi annonce qu’il prendra une part importante des actions de la start-up pour accélérer son développement.  

Altice se rapproche de Molotov. Les deux acteurs sont entrés en discussion exclusive sur une entrée majoritaire du groupe au capital de la start-up. Fondée en 2016 par Pierre Lescure, Jean-David Blanc et Jean-Marc Denoual, Molotov propose à ses utilisateurs de bénéficier de la télévision en ligne via son application. Parmi les fonctionnalités disponibles, on retrouve le contrôle du direct et le replay ainsi que la possibilité de suivre des personnalités ou événements. Face à la concurrence grandissante des géants Américains Netflix et Amazon Prime, la plateforme s’allie à SFR et RMC pour diversifier son offre.

“Devenir le Spotify de la télé en France et à l’international”

On ne sait pas encore avec certitude si le service proposera toujours une version gratuite, mais cela semble bien parti pour. “Molotov conservera sa marque, ainsi que sa démarche universelle et ouverte à tous, indique ainsi le communiqué. La start-up pourra s’appuyer sur l’ensemble des actifs télécoms et médias d’Altice, notamment ses contenus premiums (…) afin de poursuivre son développement”

2 réponses à “Altice, en négociation pour racheter Molotov”

  1. Il y a quelques jours, une fake-news indiquait que Molotov avait des problêmes financiers, qui a vite été démentie par Jean-David Blanc, cofondateur du service=> Altice/SFR n’aurait-il pas volontairement colporté ce mensonge à propos de soit-disants problêmes financiers de Molotov afin de d’inciter le service Molotov à accepter cette négociation ???Si tel est le cas, Altice/SFR serait alors clairement coupable du délit diffusion de fausse nouvelle qui est une infraction pénale qui peut financièrement être assez lourdement sanctionnée …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *