Twitter : Jack Dorsey reconnait que son réseau social a failli à lutter contre le harcèlement en ligne

Sur le web

Par Jules le

Le PDG de Twitter s’est prêté au jeu de l’interview sur Twitter avec Kara Swisher, co-fondatrice de Recode. Un exercice compliqué dans lequel Jack Dorsey a reconnu que les géants de la Silicon Valley, à commencer par son réseau social et lui-même, n’ont pas réussi à lutter efficacement contre le cyberharcèlement et la désinformation.  

Crédit : JD Lasica via Flickr

Avec les années, la réputation de Twitter a largement décliné. Derrière les nombreuses polémiques qui naissent ou croissent sur les réseaux sociaux, et à fortiori sur celui de l’oiseau bleu, un constat se fait de plus en plus présent et inéluctable : Twitter a encore énormément de progrès à faire.

Une mutation qui doit avoir lieu aussi bien sur son expérience utilisateur pure, que sur la protection de ses utilisateurs et la lutte contre le harcèlement en ligne et la désinformation.

“Par le passé, on essayé d’en faire trop”

Un état des lieux que partage et reconnait même Jack Dorsley, l’actuel PDG de Twitter dans une interview sous forme de live-tweet avec Kara Swisher, collaboratrice pour le New York Times et co-fondatrice de Recode.

Ainsi, dans une “conversation difficile à suivre“, Jack Dorsey concède que Twitter a alourdi le fardeau des victimes ( de cyberharcèlement ou de comportements toxiques), ce qui est “un échec important“. Cependant, l’homme d’affaires a fait savoir que la “sécurité physique” des personnes touchées était la priorité de l’entreprise, et que par conséquent elle avait décidé d’améliorer certains points.

Points sur lesquels Jack Dorsey est resté évasif. Il explique que la charte d’utilisation a été mise à jour pour lutter contre la discrimination de genre, que la fonction “Mute” doit être plus efficace, ou encore réduire la mise en avant des messages des utilisateurs ayant un mauvais comportement.

Autant de promesses qui sonnent creux, et qui mettront du temps à arriver. En revanche, les utilisateurs qui attendent l’intégration d’une option “Edit” devront continuer de prendre leur mal en patience : Jack Dorsey n’a pas abordé la question.

Source: Recode