E-Sport : Jouer aux jeux vidéo devient un métier officiel en Chine

Jeux-Video

Par Jules le

Tandis que la France peine encore à professionnaliser les e-sportifs et les équipes qui les entourent, le gouvernement chinois a fait savoir qu’il reconnaissait officiellement le jeu à très haut niveau comme un métier légitime. Une bonne nouvelle pour les joueurs du pays.

Crédit : Ubisoft

Après la Corée du Sud, dont l’e-sport tient du sport national, un autre pays asiatique a décidé d’améliorer la condition des amateurs de jeux vidéo : la Chine.

Améliorer les conditions sociales des joueurs

Le site The Esports Observer rapporte que les autorités de l’Empire du Milieu ont récemment publié une liste des quinze nouvelles professions reconnues le gouvernement chinois. Et aux côtés des ingénieurs en intelligence artificielle, ou des pilotes de drones, on déniche les “professionnels de l’e-sport” et les “opérateurs de l’e-sport”.

Ce dernier englobe tout le personnel en charge de l’organisation des compétitions et autres évènements liés à l’e-sport. Pour ce qui est des “professionnels”, il s’agit aussi bien des joueurs, que de leurs entraîneurs, et même les “boosters”, soit ceux qui aident les néophytes à s’améliorer en jeu contre un salaire.

Cette reconnaissance devrait donc permettre aux joueurs chinois d’être mieux pris en charge par le gouvernement. De même, cette avancée sociale illustre la volonté de la Chine de devenir un acteur incontournable de l’e-sport, notamment en encourageant l’organisation de tournoi sur son territoire.