Après le 6 avril, certains GPS risquent de cesser de fonctionner

Urban Mobility

Par Corentin le

A cause d’un problème d’encodage de la date, les GPS les plus anciens pourraient perdre le nord à partir du 7 avril prochain.

Il se peut que d’ici quelques semaines, votre GPS cesse de fonctionner. Pour être plus exact, le 6 avril prochain, certains anciens GPS  risquent d’être perdus au moment de recevoir la date transmise par les satellites.

Cela s’explique par le fait que la date, plus précisément le numéro de semaine, est transmis aux GPS sur un code de 10 bits. Cela signifie qu’il n’y a que 1024 possibilités de numéro de semaine, codé de 0 à 1023. Et le 6 avril prochain, on arrivera à la 1023e semaine encodée par rapport à la date de la “semaine 0” du compteur, datant du 1er août 1999, soit il y a un peu moins de 20 ans.

Après le 6 avril, les satellites devront remettre le compteur de semaine à 0, ce qui est inédit depuis que les GPS sont utilisés par le grand public. Seulement voilà, cette remise à zéro risque de causer quelques bugs sur certains GPS assez anciens, où le récepteur pourrait ne pas interpréter correctement la date transmise par les satellites, et pourraient se retrouver en 1999.

Ce sont des tests menés par le Département de la Sécurité intérieure des Etats-Unis qui révèlent ce potentiel problème, auquel l’unique solution est une mise à jour firmware. Certains fabricants ont déjà planché sur le sujet et propose une mise à jour. Ainsi, si vous avez un GPS acheté avant 2010, en particulier des GPS nomades, vous devriez vérifier si une mise à jour a été publiée avant de vous rendre compte que votre GPS est totalement déboussolé à partir du 7 avril.

Pour les plus récents, la date est encodée sur 13 bits, ce qui laisse 8192 possibilités de numérotation de semaine, soit environ 160 années.