Google s’engage dans la lutte contre la désinformation sur Internet

Sur le web

Par Manon le

Le week-end dernier, à l’occasion d’une conférence sur la sécurité à Munich, Google a publié un livret sous forme de PDF qui expose l’engagement de la firme contre la désinformation.

Les fake news sont un des fléaux de nos sociétés actuelles. Alors que certains politiques étaient réunis pour une conférence sur la sécurité à Munich, Google a publié un livre blanc disponible sous forme de PDF détaillant la façon dont il lutte contre elles sur Google Search, Google News, YouTube ainsi que sa plateforme publicitaire.

Un fléau mondial

Google voit d’un très mauvais œil ces désinformations qui ont pour unique but de désorganiser l’information mondiale : ce sont des « efforts délibérés pour duper et tromper en utilisant la vitesse, l’échelle et les technologies qu’offre Internet ». Les objectifs de ces malfrats sont multiples. Certains sont motivés par l’argent alors que d’autres ont des motivations politiques et veulent susciter une dissension au sein de l’électorat. D’autres ont pour but de fracturer les sociétés. On trouve également ceux qui sont surnommés les « trolls » et qui ont pour simple objectif d’intimider pour leur propre divertissement personnel.

Une stratégie qui pose question

Pour combattre cette invasion de désinformation, la firme a mis en place trois stratégies au sein de ses principaux services comme Google Search, Google News, YouTube et sa plateforme de publicité, Google Advertising. L’idée est de lutter contre toutes ces fausses informations en privilégiant la qualité, en essayant de contrer les acteurs malveillants et en donnant aux utilisateurs plus de contexte. La firme s’engage également à supporter le journalisme de qualité. C’est à l’aide de puissants algorithmes que Google va tenter de mettre en place cela même si la firme se trahit un peu en avouant la faiblesse du processus : une machine n’est pas toujours capable de distinguer le vrai du faux et encore moins d’évaluer les bonnes ou mauvaises intentions du créateur du contenu.

Il faudrait que les gens soient initiés à l’éducation aux médias afin d’être capable de détecter les désinformations qui courent sur le monde du web. Internet évoluant très rapidement, il est difficile de prévoir ce qui pourrait arriver dans un futur proche. C’est pour cela que Google a investi dans la recherche pour essayer de mettre au point une intelligence artificielle qui serait capable de détecter un contenu malveillant. Il y a donc encore beaucoup de progrès à faire.