Citroën Ami One : une électrique deux places limitée à 45 km/h et accessible dès 14 ans

Automobile

Par Corentin le

L’Ami One de Citroën, c’est une microcitadine électrique concue pour l’autopartage et vouée à envahir les grands centre-ville d’ici quelques années.

Au prochain salon de l’automobile de Genève (GIMS : Geneva International Motor Show) qui ouvrira ses portes le 7 mars prochain, Citroën présentera un intriguant concept baptisé Ami One. Avec cette toute petite voiture (2,5 x 1,5 x 1,5 m), le constructeur français cible le marché de l’autopartage en zone urbaine répondant aux nouvelles contraintes de mobilité et environnementales des grandes villes. Le principe est ici de ne plus avoir à se soucier de garer sa voiture, et de payer un service sous la forme d’un abonnement mensuel permettant de profiter d’un parc de voitures mis à disposition par un prestataire de service (Citroën dans ce cas précis). Autrement dit, cette nouvelle manière de concevoir l’automobile en zone urbaine est un pied de nez à la voiture personnelle.

Pour la partie technique, l’Ami One est une voiture 100% électrique qui n’a pas vocation à venir titiller les plus grandes hypercars sur l’exercice du 0 à 100 km/h comme les font les Tesla. Non, bien au contraire, le constructeur français a ici cherché à favoriser l’autonomie et le gain de place au maximum. Citroën annonce une recharge complète en 2h (sur une prise domestique de 7 kW), ce qui laisse supposer une batterie de 14 kWh. De fait, la vitesse maximale culmine à… 45 km/h. L’avantage, c’est que cela rend le véhicule accessible aux adolescents à partir de 14 ans, comme les scooters ! Et taille de batterie réduite implique coût de production contenu.

D’ailleurs, ce souci de coût de production contenu se ressent dans toutes la conception du véhicule. Ainsi les designer et ingénieur de Citroën ont opté pour une ouverture asymétrique des portières (celle de gauche s’ouvre de manière classique, celle de droite en sens « suicide », comme une Rolls Royce Wraith). Cette conception permet d’utiliser exactement la même porte de chaque côté de la voiture, et par extension, les mêmes ailes en diagonales, identiques deux à deux.

Si vous pensiez que ce véhicule n’allait rester qu’au stade de concept, détrompez-vous, Citroën a l’intention d’en faire une voiture de série qui rejoindra d’ici quelques années la flotte de véhicules du service d’autopartage de PSA, Free2Move.