Samsung Galaxy S10 : C’est officiel !

Android

Par Anh Phan le

Samsung vient d’officialiser à San Francisco ses nouveaux Galaxy S10. Ils se déclinent en trois modèles, le Galaxy S10, le Galaxy S10+ et le Galaxy S10e. Disponible dès aujourd’hui en pré-commande, leur sortie est prévue pour le 8 mars 2019.

Les rumeurs de ces derniers mois ne laissaient guère de place à la surprise. C’est finalement en ce 20 février à San Francisco, juste avant le MWC 2019, que Samsung vient d’officialiser ses nouveaux flagship haut de gamme pour 2019, fêtant au passage les 10 ans de la gamme,. Voici donc le nouveau Galaxy S10 qui arrive avec non pas une mais deux déclinaisons: le Samsung Galaxy S10e (e pour Essentials) et le Galaxy S10+.

Chacun son écran

Avant d’entrer dans le détail, sachez que chez le constructeur coréen, on ne parle plus de Super AMOLED mais de Dynamic AMOLED. Cette appellation se caractérise par des couleurs fidèles, une luminosité de 800 nits. Surtout, ce sont les premiers écrans au monde à être certifiés HDR10+. Appelé Infinity-O Display, la découpe autour de la caméra avant est faite au laser pour plus de précision. D’ailleurs, Samsung parle de « bulle » et non de poinçon.

Le Samsung Galaxy S10e propose un écran plat de 5,8 pouces avec une définition Full HD+ (2280×1080) au format 19:9 (522pp). L’écran occupe 92% de la surface avant. Le Galaxy S10 embarque, quant à lui, un écran incurvé Infinity-O Display de 6,1 pouces avec une définition Quad HD+ (3040×1080) au format 19:9 (550ppp). L’écran occupe 93,1% de la surface avant. Et enfin, le Galaxy S10+ propose un écran incurvé Infinity-O Display de 6,4 pouces avec une définition Quad HD+ (438ppp) et un taux d’occupation de la surface avant de 94%. Impressionnant. Petite note au sujet des écrans des Galaxy S10 qui émettent maintenant 40% de lumière bleue en moins par rapport aux écrans des Galaxy S9.

Avec son écran plat, le Samsung Galaxy S10e n’est pas sans rappeler les S6 et S7 mais là où il brille, c’est justement par son petit gabarit qui permet à Samsung de proposer un smartphone compact et performant. Quant aux Galaxy S10 et Galaxy S10+, le design reste dans la lignée des Galaxy S9 avec un design soigné et un dos en verre.

Concernant le dos, Samsung apporte de nouveaux coloris avec des nouveaux effets comme on a l’habitude de voir à chaque nouvelle itération. La photo a bien évidemment évolué tout comme le processeur qui accueille enfin un NPU pour aider les Samsung Galaxy S10 dans tout ce qui est lié à l’intelligence artificielle.

Sous l’écran

Si le Samsung Galaxy S10e propose un capteur d’empreintes non pas au dos mais sur le bouton de mise sous tension au niveau de la tranche droite du smartphone, les Galaxy S10 et S10+ embarquent un capteur d’empreintes sous l’écran. Samsung précise que c’est une technologie maison et contrairement à ses concurrents, ce n’est pas un capteur optique mais à ultra-sons. L’avantage ? Une plus grande surface pour déverrouiller son smartphone mais aussi une insensibilité aux éléments extérieurs sur ses doigts comme de l’eau par exemple ainsi qu’une utilisation quelque soit la luminosité. Les plus fidèles au constructeur coréen auront remarqué que Samsung n’utilise plus son capteur d’iris et ne propose pas non plus une reconnaissance faciale 3D via un capteur IR. 

Avec la nouvelle interface One UI que tous les possesseurs de Galaxy S9/S9+ et Note9 testent depuis quelques mois, il n’y a évidemment plus de bouton en façade. Les Galaxy S10 vous proposent des haut-parleurs stéréo avec des haut-parleurs AKG et le support du Dolby Atmos. Le tout peut simuler du son à 360°. Evidemment, on parle de haut-parleur et des usages qui en découlent, vous ne pourrez pas alimenter une salle de cinéma par exemple. On notera toutefois que par rapport aux Galaxy S9, Samsung promet une puissance sonore 1,3x supérieure sur les Galaxy S10.

Les caractéristiques

Dans ses entrailles, on retrouve forcément ce qu’on connaissait déjà avec les précédents smartphones Galaxy, à savoir un processeur Exynos. Il s’agit d’un Exynos 9820 octo-core 64Bits (2,7GHz Quad + 1,7Ghz Quad) gravé en 8nm. Il est 21% plus puissant que la génération précédente. Cette année enfin, le processeur Exynos embarque un NPU. En fonction des marchés vous pourrez également trouver le Galaxy S10/S10+ avec un processeur Qualcomm Snapdragon 855.

Comme c’est la mode maintenant, Samsung ne met pas l’accent sur les gains en performances par rapport à la génération précédente. On ne doute pas que les performances sont à la hauteur des attentes actuelles même si ce gain ne changera pas radicalement notre quotidien.

Côté mémoire, le Galaxy S10e sera proposé en version 128Go avec 6Go de RAM. Le Galaxy S10 sera disponible en version 128Go avec 6Go de RAM et en version 512Go avec 8Go de RAM. Enfin, le Galaxy S10+ sera proposé en version 128Go avec 8Go de RAM ainsi que dans des version 512Go avec 8Go de RAM et 1To avec 12Go de RAM. On retrouve toujours, la certification IP68, le Dual-SIM, un port mémoire Micro-SD (jusqu’à 512Go) et de l’USB-C sans oublier la prise jack qui est toujours présente. 

Côté 4G, on a de la 4G de Catégorie 20 ou Gigabit LTE pour les intimes, ce qui permet d’avoir jusqu’à 2GBps en download. Les Galaxy S10 sont également Gigabit Wi-Fi Ready et vous propose le Bluetooth 5.0 LE (qui permet de connecter deux périphériques en sortie en même temps) ainsi que le WiFi 6 (802.11ax). Pour la batterie enfin, pas de grande grande surprise, le Galaxy S10e vous propose une batterie de 3100mAH, le S10 de 3400 mAh et le S10+ de 4100 mAh. Si on retrouve la charge rapide, la charge sans-fil est désormais 33% plus rapide que sur les Galaxy S9.

On notera enfin que les Galaxy S10 proposent tous la recharge sans-fil inversée, le Wireless PowerShare. Ce sera toujours fun de recharger un smartphone concurrent mais Samsung y a avant tout pensé pour la recharge de ses accessoires comme une Galaxy Watch ou les nouveaux écouteurs sans-fil, les Galaxy EarBuds. Pour les tailles, on a 142,2×69,9×7,9mm et 150g pour le Galaxy S10e, 149,9×70,4×7,8mm et 157g pour le Galaxy S10 et enfin 157,6×74,1×7,8mm et 175g pour le Galaxy S10+.

La Photo, toujours au cœur de la gamme

La photo reste bien évidemment un des gros points fort d’un smartphone Galaxy S et les nouveaux Samsung Galaxy S10 comptent bien perpétuer cette tradition. On retrouve l’autofocus super rapide « Dual Pixel », mais aussi le « Dual Aperture ». Pour rappel, l’appareil photo principal propose ainsi un objectif grand angle (FOV de 77°) avec une double ouverture, F/2,4 et F/1,5. Pour faire simple, quand la luminosité est au dessus de 100 lux, le Galaxy S10 utilisera la première ouverture et quand la luminosité sera en dessous de 100 lux, le Galaxy S10 passera à la seconde ouverture. Et là, vous allez me demander pourquoi ne pas avoir une seule ouverture de F/1,5 qui est capable de faire en théorie du F/2,4 ? Tout simplement parce qu’avec des objectifs si petits, selon Samsung, cela augmenterait les risques d’aberrations et de sur-exposition. 

Depuis les Galaxy S9 et plus particulièrement le Galaxy Note9, on sait que c’est efficace mais on est en 2019 et les constructeurs n’ont plus honte d’afficher une multitude d’appareils photo au dos d’un smartphone. Aussi, tous les Galaxy S10 proposent un appareil photo standard « Dual Aperture » avec un capteur de 12 Mégapixels et un nouvel appareil photo avec un ultra grand angle (FOV de 123° et F/2.2) avec un capteur de 16 Mégapixels. Là où se distinguent les S10 et S10+, c’est avec un troisième appareil photo au dos qui n’est autre qu’un téléobjectif x2 (F/2.4 et un FOV de 45°) avec un capteur de 12 Mégapixels. En façade, on a droit à un appareil photo grand angle avec un capteur de 10 Mégapixels, un Autofocus Dual Pixel et l’enregistrement de vidéos en UltraHD. Enfin, le Galaxy S10+ propose un second appareil photo à l’avant avec un capteur RGB de 8 Mégapixels et qui servira essentiellement au mode Portrait et au calcul de la profondeur.

Samsung a communiqué sur le fait d’avoir grandement amélioré la stabilisation optique pour la photo et la vidéo. D’ailleurs, en parlant de vidéo, en utilisant le capteur grand angle et une technologie similaire à ce qu’on connaît avec les GoPro Hero 7 Black, Samsung propose visiblement une stabilisation vidéo similaire quand on filme avec l’appareil photo ultra grand angle, la fonction Action Cam. La stabilisation optique a également été revue pour être plus stable en vidéo (Super Steady Video). Bien évidemment, avec l’IA et le nouveau NPU de l’Exynos 9820 (on parle d’une base de données de 200 millions d’images), les Samsung Galaxy S10 peuvent maintenant reconnaître plus de 30 scènes avec optimisation ou non, proposer à l’utilisateur une aide au cadrage avec la technologie Cadrage Intelligent et un nouveau bokeh.

On trouve aussi un fameux mode nuit, Super Night, comme sur le Google Pixel ou le Huawei Mate 20 Pro mais en automatique (pas besoin de basculer dans un mode particulier pour en profiter). Avec l’arrivée de l’IA, le S10 propose le meilleur de la photo sur un smartphone. Pour le reste, c’est du classique, puisqu’on retrouve bien évidemment l’enregistrement vidéo 4K, des ralentis jusqu’à 240fps en 1080p et 960fps en 720p.

A côté

Et enfin, avec la nouvelle surcouche One UI, on retrouve tout l’écosystème de la gamme Galaxy avec une nouvelle version de Bixby, l’assistant personnel par Samsung mais qui apporte en nouveautés, la gestion de routines, des sortes de macros pour lancer plusieurs actions à la suite en un seul appel. On retrouve bien évidemment une optimisation de la batterie et des lancements d’applications mais aussi la compatibilité avec le Gear VR, les caméras 360, l’application Smarthings pour les objets connectés, le mode bureau DeX.

Même si les Galaxy S10 ne sont pas positionnés comme des smartphones gaming, il est clair que les Galaxy S10 pourront faire tourner n’importe quel jeu. A ce sujet, les nouveaux S10 intègrent un GPU Mali G76MP12 optimisé Unity Engine Optimized (37% plus performant que le S9), proposent toujours le système de refroidissement Vapor Chamber Cooling System et sont les premiers à proposer le Dolby Atmos for Gaming. Enfin, Samsung continue son partenariat avec Epic Games et proposera dès le 8 mars prochain un nouveau skin représentant le chanteur du groupe de K-Pop Ikon, Chan-Woo.

Enfin, les prochains possesseurs de Galaxy S10 se verront aussi offrir 4 mois de YouTube Premium. Et en avant-première, les Galaxy S10 permettront aux Franciliens d’acheter et utiliser des titres de transport (abonnements mensuels et hebdomadaires, carnets de tickets) via l’application Navigo LAB. Les titres pourront même être validés ou contrôlés lorsque le smarphone sera éteint. D’autres régions seront supportés prochainement.

Combien ça coûte ?

Comme vous vous en doutez, les pré-commandes débutent aujourd’hui même, juste après la conférence de presse. Pour ceux qui pré-commandent un Galaxy S10 ou un Galaxy S10+, les nouveaux Galaxy EarBuds seront offerts avec la pré-commande. Et si vous faites votre pré-commande sur internet, votre Galaxy S10 sera livré trois jours avant la sortie officielle, prévue pour le 8 mars 2019. 

Comptez 759 euros pour le S10E en version 128Go et 6Go de RAM. Pour le S10, il sera disponible en deux versions avec 8Go de RAM, la 128Go est à 909 euros et la 512Go à 1159 euros. Enfin, pour le S10+, la version 128Go avec 8Go de RAM est à 1009 euros. Le S10+ sera également disponible en Edition Performance avec une finition céramique, la version 512Go avec 8Go de RAM est à 1259 euros et la version 1To avec 12Go de RAM est à 1609 euros.