Gad Elmaleh saisit la justice pour faire supprimer des tweets qui l’accusent de plagiat

Sur le web

Par Manon le

Fin janvier, un internaute anonyme a publié sur Twitter une vidéo compilant des morceaux de sketchs d’humoristes et de Gad Elmaleh, accusant ce dernier de plagiat. Gad Elmaleh a saisi la justice pour faire supprimer ces tweets. 

Un blogueur anonyme donne des sueurs froides à Gad Elmaleh, l’un des humoristes les plus acclamés de France. Le blogueur a publié sur Twitter sous le pseudo CopyComic une vidéo compilant des morceaux de sketchs d’humoristes et de Gad Elmaleh, accusant ce dernier de plagiat. L’humoriste a réagit en publiant à son tour sur Twitter une vidéo qu’il a intitulée Chouchou a quelque chose à vous dire. Dans la peau de son personnage fétiche, il répond de manière subtile aux attaques : « Et les haineux, quelque part leur cœur saigne. Alors ce soir on va leur dire… qu’ils aillent bien se faire… cajoler » conclut-il.

Gad Elmaleh a cependant également mis ses avocats sur le coup et fait supprimer les vidéos de CopyComic jugées « litigieuses » en invoquant une atteinte aux droits d’auteurs et aux droits voisins. Une réplique dénoncée par le gérant du compte CopyComic : « Gad Elmaleh utilise ses droits d’auteurs (et ses droits voisins) pour censurer les vidéos qui présentent ses éventuels plagiats ? Étonnant non ?! Il tient donc beaucoup au respect de son droit d’auteur, moins à celui des autres ». Supprimées de Twitter, les vidéos de CopyComic sont en revanche toujours disponibles sur YouTube.

L’avocate de l’humoriste, Maître Wekstein, a demandé au réseau social de lui fournir l’identité du gérant du compte CopyComic. Une demande elle-aussi dénoncée par le blogueur sur Twitter qui appelle les internautes à le soutenir.