Chine : Les enfants génétiquement modifiés seront-ils plus intelligents ?

Science

Par Jules le

Alors que la Chine faisait naître l’année dernière les deux premiers enfants génétiquement modifiés, une nouvelle étude montre que la manipulation ADN pourrait avoir des conséquences sur leur cerveau.  

Alors que la France condamne pénalement les pratiques eugéniques (30 ans de prison et 7,5 millions d’euros d’amende), la Chine se montre plus ouverte sur la question. À tel point qu’en novembre dernier, He Jankui, chercheur à l’université des Sciences et des technologies de Shenzhen annonçait sur YouTube la naissance de Lulu et Nana, deux jumelles génétiquement modifiées grâce à la technologie CRISPR (Clustered Regularly Interspaced Short Palindromic Repeats). Une annonce vivement condamnée par la communauté scientifique internationale.

Des conséquences inattendues

L’expérience de He Jankui continue cependant de faire parler d’elle. Si ce dernier expliquait à l’époque avoir modifié le gène CCR5, afin de prémunir les bébés d’une infection par le VIH, une étude récente démontre que cette modification génétique affectera probablement également le développement de leur cerveau et leurs capacités intellectuelles.

En effet, Alcino J. Silva, neurobiologiste américain, explique dans un article du site MIT Technology Review que le gène CCR5 occupe un rôle majeur dans la formation cérébrale et la gestion de la mémoire. En 2016, lors de tests laboratoires, il s’était rendu compte qu’en retirant le gène CCR5 à des souris, elles bénéficiaient d’une meilleure mémoire.

Dorénavant, une nouvelle étude montre que le retrait du CCR5 chez les êtres humains peut les aider à mieux se rétablir après un accident vasculo-cérébral.

L’interprétation la plus simple est que ces mutations auront probablement un impact sur la fonction cognitive chez les jumeaux“, précise Alcino J. Silva. En revanche, le neurobiologiste rappelle que l’effet exact de la modification génétique des jumelles est imprévisible. “C’est pourquoi cela ne devrait pas être fait“, dénonce-t-il.