Amazon lance un service de planification de livraison

Avec plus de 5 milliards de colis expédiés en 2017 rien que pour ses abonnés Prime, le géant américain Amazon a décidé de faire un petit geste pour l’environnement, en lançant Amazon Day.

Géant incontesté du e-commerce, Amazon semble récemment avoir pris conscience de son impact écologique sur l’environnement. Après avoir promis que la moitié de ses livraisons seraient neutres en carbone d’ici 2030 via son plan Shipment Zero, le vendeur américain a officialisé le lancement d’Amazon Day, un service réservé aux abonnés Prime, et qui permet de choisir un jour de livraison pour toutes les commandes de la semaine. Pour le moment destiné aux consommateurs nord-américains, l’idée pourrait bientôt s’appliquer aux abonnés Prime, français, du moins si l’on en croit les premiers retours très positifs autour du programme.

Disponible depuis le 28 février dernier aux États-Unis, le service Amazon Day a plusieurs avantages. En plus de faciliter la vie de ses clients américains, qui peuvent désormais choisir le jour de livraison de leur choix, il propose surtout de regrouper plusieurs commandes en un seul colis. Un petit geste qui promettrait, à terme, de sauver plusieurs milliers de tonnes d’emballages superflus. Lancé il y a quelques jours à peine, Amazon confirmait récemment avoir déjà économisé plusieurs dizaines de milliers de colis. Une initiative qui ne vient pas seule, puisqu’en 2016, le géant américain avait déjà annoncé une réduction de plus de 55 000 tonnes de surplus d’emballages après une opération visant à minimiser ses déchets.

Une initiative prometteuse, mais qui peine cependant à faire oublier la politique d’Amazon face au recyclage de ses produits. On s’en souvient, le géant américain avait été épinglé lors du dernier Black Friday par des militants écologistes, qui avaient déversé plusieurs mètres cubes de déchets devant son siège social français. En début d’année, le vendeur avait encore une fois créé la polémique, après la diffusion d’un numéro de l’émission Capital sur M6, où on découvrait que plusieurs tonnes d’invendus neufs étaient jetées chaque année. Pour le leader mondial du e-commerce, le chemin est donc encore long sur la voie du zéro déchet.