NASA : voici les premières images d’ondes de choc supersoniques en collision

Espace

Par Corentin le

La NASA livre les premières images d’ondes de choc en collision produites par le franchissement du mur du son de deux avions supersoniques, dans l’optique d’en créer un silencieux.

Pour la première fois, la NASA est parvenue à capturer les ondes de chocs de deux avions supersoniques franchissant le mur du son. Les deux avions en question, deux avions de chasse supersoniques T-38 de l’US Air Force, ont franchi le mur du son en même temps et séparés de trois mètres seulement l’un de l’autre. La vidéo a été filmée par un King Air B-200 qui suivait les deux avions supersoniques d’environ 610 mètres.

Ces images sont une première scientifique mondiale. L’agence spatiale américaine explique qu’elle est le fruit de plus de dix ans de recherches pour parvenir à mettre au point le système qui a capturé la scène. Il s’agit d’une technologie photographique « air-to-air »capable de capturer 1400 images à la seconde. « Je suis ravi de la façon dont ces images ont été produites« , a déclaré J.T. Heineck, un scientifique de la NASA. « Nous n’aurions jamais imaginé que ce serait aussi clair, aussi beau. Avec ce nouveau système, nous avons grandement amélioré la vitesse de tournage et la qualité des images par rapport aux recherches précédentes. »

Ces recherches sont menées dans le cadre du projet de développement d’un avion supersonique silencieux, le X-59 Quiet SuperSonic Technology X-plane, qui ne doit pas produire de « bang » sonique en franchissant le mur du son. Les images et les données récoltées vont permettre d’en savoir davantage sur les ondes de choc supersoniques et leurs interactions. Dan Banks, ingénieur de recherche principal à la NASA, assure que « nous voyons ici un niveau de détail physique que personne n’a jamais vu auparavant. Je crois que les choses se sont mieux passées que ce que nous avions imaginé. C’est un très grand pas. »

Il a également confié à CNN que l’avion supersonique silencieux était actuellement en développement chez Lockheed Martin et qu’il devrait effectuer ses premiers vols d’essai en 2021. L’objectif est de créer un avion qui produit une onde de choc de telle manière qu’elles ne produisent qu’un « grondement discret » plutôt que le bang.

Source: CNN