Le fabricant de chaussures ECCO dévoile QUANT-U, une expérience de personnalisation de chaussures en impression 3D

Gadget

Par Gregori Pujol le

En collaboration avec Dassault Systèmes, le fabricant de chaussures danois ECCO présente son expérience de personnalisation de chaussures baptisée QUANT-U (quantified you), à l’occasion de l’exposition « Geek mais Chic :  Le shopping du troisième millénaire »  au Bon Marché Rive Gauche à Paris (du 23 février au 22 avril).

Sur place, les consommateurs peuvent créer une paire de chaussures adaptées à la structure de leur pied et à leurs propres paramètres de marche. Tout au long de cette expérience, un processus avancé de capture et d’élaboration numérique piloté par les données est associé à une boutique traditionnelle pour réaliser un article réellement personnalisé, sur le plan du confort et de l’ajustement de la pointure, tout en montrant comment les données numériques sont utilisées pour élaborer de meilleurs produits.

Par le biais du projet QUANT-U, ECCO propose une expérience dont l’objectif est d’offrir à chaque consommateur le plus haut niveau de confort. Il n’est pas là pour réaliser une quelconque correction sur vos chaussures ou encore de se substituer à un avis médical.

L’expérience commence donc pieds nus sur un scanner 3D qui va mesurer vos pieds sous toutes les coutures. Vous passez ensuite à la seconde étape où il vous sera demandé de marcher normalement sur un tapis durant 30 secondes. Les chaussures qu’on vous prête pour cet “exercice” sont chacune munies d’un capteur qui va alors analyser vos pas, votre cadence, la façon dont sont positionnés vos pieds, etc. Il faut avouer que c’est assez complet, et même surprenant !

L’ensemble des data recueilli est envoyé en temps réel sur le Cloud (de façon anonyme) où un algorithme d’apprentissage va analyser les données associées au pied pour en développer le jumeau numérique. Le composant fonctionnel clé de la chaussure est alors fabriqué à la demande sur la base de vos données propres.

L’apprentissage automatique et les simulations structurelles généreront la configuration numérique et testeront les contraintes physiques et la résistance du matériau utilisé pour la semelle intercalaire avant de la valider et de l’optimiser pour imprimer en 3D des semelles personnalisées répondant aux exigences de confort et de performances individuelles — un niveau de personnalisation qui dépasse largement le choix des couleurs ou des matériaux.

Les composants imprimés en 3D sont fabriqués en silicone de haute qualité par Dow Chemical Company, selon un procédé qui autorise un comportement exceptionnel du matériau, tant sur le plan statique que dynamique.

Comptez environ 2 heures pour l’impression 3D de ces semelles intercalaire. Elles sont compatibles pour l’instant avec une seule paire de chaussures de chez ECCO (plusieurs coloris) mais le fabricant devrait prochainement proposer d’autres modèles. L’expérience QUANT-U a tout de même un prix, environ 450 euros chaussures incluses évidemment !