Le Nokia 7 Plus aurait envoyé des données personnelles vers la Chine

Sécurité

Par Remi le

Le Nokia 7 Plus est accusé d’envoyer des données personnelles directement vers la Chine. L’agence de protection des données personnelles en Finlande a décidé d’ouvrir une enquête.

Source : @Nokia

Le Nokia 7 Plus est un excellent smartphone, équilibré et surtout abordable. Pourtant, malgré ses qualités, le téléphone se retrouve en plein coeur d’une polémique concernant sa sécurité. Le smartphone enverrait les données personnelles de son utilisateur en Chine.

Cette polémique est parti du site norvégien Nrkbeta. Lors d’un test de débit du téléphone sur un réseau local, le site a pu constater avec stupeur que le smartphone envoyait des données vers le nom de domaine “zzhc.vnet.cn”. Après quelques recherches, il s’avère que ce nom de domaine pointe tout droit vers l’opérateur d’Etat China Telecom. Cela est d’autant plus inquiétant que les données personnelles envoyées de la sorte sont assez sensibles, comme la géolocalisation du smartphone.

Mais alors, pourquoi le Nokia 7 Plus enverrait de telles données vers la Chine ? Si on peut penser qu’il s’agisse des prémisses d’un Big Brother chinois qui nous espionnerait tous, il pourrait simplement s’agir d’une erreur de HMD Global, qui aurait déployé le firmware du smartphone destiné au marché chinois dans le monde entier. Quoi qu’il en soit, cette pratique reste inquiétante.

La Finlande ouvre une enquête

Suite à cette polémique, l’agence de protection des données personnelles finlandaise – l’équivalent de la CNIL en France – a décidé d’ouvrir une enquête afin de vérifier si les smartphones Nokia contreviennent ou non aux lois en rigueur. HMD Global clame quant à lui qu’il y a eu une erreur sur le déploiement de son logiciel. Affaire à suivre…