SFR va passer ses clients câblés en FTTB sur de la fibre à partir de 2020

Télécom

Par Remi Lou le

SFR a annoncé vouloir passer tous ses clients connectés en fttB sur du fttH à partir de l’année prochaine. Concrètement, c’est un aveu d’échec pour l’opérateur qui vantait le fttB il y a quelques années.

Dans une conférence de presse, SFR a annoncé vouloir transformer son fttB en fttH. C’est un demi-aveu d’échec alors que l’opérateur vantait les mérites de sa technologie fttB (fiber to the building) et affirmait que la différence de débit entre celle-ci et le fttH (fiber to the host) était « risible ». Le problème, c’est que l’opérateur continue à présenter ses connexions par câble comme de la fibre, quand bien même le fttB n’emmène la fibre que jusqu’à l’immeuble, quand le fttH – la « vraie » fibre – emmène directement la fibre chez l’abonné. Une pratique qui a fait réagir jusqu’au gouvernement qui oblige désormais les opérateur à le préciser et indiquer leur débit montant dans leurs offres. 

Transformer la « fausse » fibre

Alors que les travaux en fttH s’accélèrent en France, notamment avec Free et sa Freebox Delta, SFR n’a plus vraiment d’autre choix que de s’aligner. Pour toutes ces raisons, l’opérateur va se mettre à transformer sa « fausse » fibre en vraie fibre à partir de 2020. 

Actuellement, SFR compte près de 8 millions de lignes fibrés en fttH sur 12,6 millions de lignes éligibles à la fibre optique. L’opérateur a indiqué durant sa conférence vouloir passer ses abonnés toujours en fttB sur du fttH à partir de 2020, soit près de 4,6 millions d’abonnés.

L’opérateur va avoir du pain sur la planche, puisqu’il lui faudra intervenir physiquement chez tous ses abonnés. Un chantier d’ampleur qui constitue une sorte d’aveu d’échec pour l’opérateur et son fttB.

Source: 01net