La carte Vitale sur smartphone sera testée dès 2019

apps

Par Amandine Jonniaux le

Une application pour smartphone devrait prochainement être déployée en vue de remplacer la carte Vitale d’ici 2021.

Crédits Steve Buissinne via Pixabay CC

La carte Vitale telle qu’on la connaît pourrait bientôt disparaître au profit d’une version dématérialisée, accessible directement depuis notre smartphone. C’est en tout cas l’un des 26 projets du plan de la ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn pour accélérer le virage numérique dans le secteur de la santé. Tout comme le déploiement du dossier médical partagé (DMP) ou la télémédecine, la dématérialisation de la carte Vitale devrait permettre de “sécuriser le circuit de transmission de l’ordonnance et favoriser la coordination entre les professionnels”, et sera testée dès cet été.

Même si le Ministère de la Santé a présenté hier les détails de ce projet, la dématérialisation de la carte Vitale n’est pourtant pas une nouveauté. L’idée figure déjà depuis plusieurs années dans la convention d’objectifs et de gestion de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie pour la période 2018/2022. La carte Vitale sur smartphone permettrait non seulement d’avoir accès en permanence à ses droits et démarches médicales en ligne, mais serait également un premier pas vers la dématérialisation des ordonnances et prescriptions médicales.

Lancé d’ici quelques mois, le projet devrait, s’il est concluant, s’étendre aux actes infirmiers, aux analyses biologiques et aux kinés d’ici 2021. À terme, la carte Vitale numérique devrait complètement remplacer son alter-ego physique en tant qu’outil d’identification dans le système de santé. Pas de panique pour les adeptes de la bonne vieille carte telle qu’on la connaît. Pour le moment la disparition de la carte physique n’a pas encore été évoquée par le Ministère.