Ils tournent une vidéo pornographique dans une Tesla en pilotage automatique

Sur le web

Par Remi Lou le

Tesla est devenu le premier résultat de recherche sur Pornhub, depuis la parution d’une première vidéo porno tournée dans une Tesla autopilot.

Source : @Pornhub

La célèbre firme d’Elon Musk est partout, et s’invite même dans le porno. Tesla est en effet devenu le numéro un des recherches sur le site Pornhub, suite à la parution d’une toute première vidéo pornographique tournée dans une Tesla autopilot en marche sur l’autoroute.

Le site affiche fièrement sa vidéo et la possibilité que lui as offerte la firme d’Elon Musk de ne pas avoir à poser les mains sur le volant pour se déplacer.

View this post on Instagram

Reporting you to Elon for not having two hands on the wheel with autopilot enabled. #phworthy

A post shared by Pornhub (@pornhub) on

Quant à l’actrice Taylor Jackson, elle est également très fière d’avoir pu pousser Tesla en numéro un des recherches.

En devenant la toute première actrice à tourner une vidéo pornographique dans une Tesla à pilotage automatique, Taylor Jackson est sans conteste une pionnière. Le problème, c’est que le succès que rencontre cette vidéo sur la plateforme de vidéo canadienne, risque d’inciter d’autres personnes à se lancer dans l’aventure.

Or malgré un système de pilotage automatique extrêmement perfectionné, cette technologie ne permet pas de se passer de conducteur. Cela reste d’ailleurs parfaitement illégal.

Une pratique totalement illégale (et dangereuse)

On le voyait venir. Le sexe dans une voiture autonome allait forcément arriver à un moment ou un autre, et cette vidéo n’en est que l’incarnation. Pourtant, la technologie développée par Tesla n’est pas (encore) suffisamment sûre pour permettre aux passagers de s’adonner à d’autres taches.

La distraction reste encore meurtrière chez les conducteurs de voitures autonomes. Le pilotage automatique reste encore une aide à la conduite plutôt qu’un moyen principal pour piloter un véhicule. Cette technologie a en effet été conçue de manière à « soulager » le conducteur, bien que celui-ci doit toujours rester aux aguets avec les mains sur le volant, prêt à reprendre la main à tout moment.

Si Musk n’a pas réagi à cette vidéo, le boss de Tesla a affirmé aux investisseurs récemment que la technologie autopilot des Tesla devrait permettre aux passagers de se dégager du volant d’ici la fin de l’année prochaine. Ce n’est donc plus qu’une question de temps. D’ici là, il serait peut être cependant judicieux qu’Elon Musk rappelle au public que ce n’est encore fait. 

En attendant que la technologie développée par Tesla évolue, et tant que la loi oblige toujours à garder ses mains sur le volant, ne tentez pas de vous envoyer en l’air dans une voiture autonome, cela pourrait en effet se réaliser très littéralement. La technologie reste encore trop jeune et vous risqueriez bien de perdre la vie avant d’atteindre l’orgasme.