Wikipédia se lance à la chasse aux fake news sur l’écologie

Wikipédia s’associe aujourd’hui au think tank Digital New Deal et à l’Union Francophone pour créer un dispositif anti fake-news sur l’écologie.

Crédits JDG

Face aux fake news (ou infox en bon français) régulièrement relayées sur le sujet du réchauffement climatique, Wikimédia France (appartenant au regroupement Wikipédia), la fondation Digital New Deal et l’Union Francophone ont décidé de s’associer pour lancer le dispositif “Stop aux Infox”.

“Face aux infox, la solution ne peut en effet pas être uniquement de type institutionnel, car toute déclaration officielle, quelle que soit sa forme, ne fait malheureusement qu’attiser les esprits méfiants envers les médias et conforter les complotistes” – Communiqué #Stopauxinfox

Basé sur l’association d’une intelligence artificielle et d’une intelligence dite collective, l’outil promet ainsi d’aller plus loin qu’une simple campagne de sensibilisation, en “proposant un dispositif qui ancre dans le temps la lutte contre la manipulation de l’information”. Concrètement, le dispositif permettra dans un premier temps de soumettre les informations à un algorithme capable de déterminer automatiquement leur taux de fiabilité.

Crédits Digital New Deal

Ces informations seront ensuite analysées de manière collective par une communauté humaine de près de 18 000 contributeurs français, avant d’être proposées à des médias partenaires, qui relaieront l’information au grand public. Une initiative pour le moment cantonnée au sujet de l’écologie, régulièrement ciblée par les fake news, mais qui pourrait, à terme, être déployée de manière généralisée à des sujets beaucoup plus vastes.