[Exclu] Game of Thrones : les interprètes de Bronn et Beric Dondarrion décrivent le tournage

Série

Par Anne Cagan le

Alors que la saga s’achevait hier, OCS nous a fait parvenir un éclairage exclusif donné par Jérôme Flynn et Richard Dormer qui interprètent respectivement Bronn et Beric Dondarrion.

Après avoir mobilisé les foules pendant pas moins de huit ans, Game of Thrones s’achevait hier. OCS nous a fait parvenir pour l’occasion un éclairage exclusif donné par Jérome Flynn et Richard Dormer. Le premier interprète Bronn, le mercenaire très proche de Tyrion qui a entraîné Jaime à manier l’épée de la main gauche après que celui-ci a perdu une main.

Jérôme Flynn (Bronn)

Le deuxième est l’énigmatique Béric Dondarrion, cet habile chevalier mort à de nombreuses reprises mais chaque fois ressuscité par son acolyte, Thoros de Myr, prêtre du dieu rouge. Comme pour beaucoup d’autres acteurs, la fin de la série a constitué un moment très émouvant pour Jérôme Flynn. « Ma dernière scène se passait à l’occasion d’un tournage de deux jour. Et au deuxième jour, j’ai commencé à réaliser que l’horloge tournait. Cela semblait un peu irréel et tout se passait si vite. Je suis passé par une sorte de période de deuil ensuite, quand j’ai vraiment pris conscience que c’était terminé ». Pour Flynn, le tournage de la dernière saison était un peu surréaliste. « Comme je suis fan de la série, je connais tous les personnages mais la saga a tellement de fil narratifs, qu’il y en a plusieurs avec qui je n’avais encore jamais joué jusque là. Retrouver toutes ces stars était assez impressionnant »

Le tournage n’a pas toujours été un long fleuve tranquille. Richard Dormer évoque avec humour son tout premier jour de tourange « Je devais me battre contre The Hound. L’épreuve du feu dès le début !« . Il revient également sur les tournages de certaines séquences de bataille dont l’un étalé sur plus de 50 nuits. « C’était très dur à tourner. Que de la boue, de la pluie, de la neige et de la neige fondue. et comme si cela ne suffisait pas déjà, il y avait une machine à vent qui nous soufflait en plein visage. On était frigorifiés et tous le monde avait les pieds gelés »

Richard Dorner (Béric Dondarrion)

Heureusement pour eux, toutes les scènes ne sont pas si éreintantes et certaines semblent même avoir été de vraies parties de rigolade. « Si vous faites une scène avec Peter (Dinklage), Liam (Cunnigham) et Conleth (Hill), vous pouvez vous attendre à tout ! » s’amuse Jérôme Flynn. Et le résultat en valait la peine estiment les deux acteurs. « Dans cette saga, il y a quelque chose qu’on peut tous sentir et qui touche la condition humaine. Game of Thrones se déroule dans une sorte de passé mythique, une période où nous étions encore sauvages, libres. Que vous vous situiez en haut ou en bas de l’échelle à cette époque, la vie avait alors quelque chose de brut qu’elle n’a plus maintenant et je pense que c’est pour cela que la série séduit autant », analyse Jérôme Flynn.

La huitième et dernière saison s’est terminée hier matin. Elle est disponible en téléchargement digital à partir d’aujourd’hui.