Un ordinateur plein de virus dépasse le million d’euros aux enchères

Sécurité

Par Remi Lou le

Contaminé par six des virus qui ont fait l’histoire de l’informatique, un ordinateur portable s’envole aux enchères en ligne. Son prix dépasse déjà les 1 200 000 euros.

Qui aurait pensé que ce drôle de mélange entre cybersécurité et art contemporain ait pu faire autant sensation durant une vente aux enchères ?

Crédit : @Guo O Dong

Le fautif n’est autre que cet ordinateur portable de marque Samsung. S’il semble bien anodin à première vue, l’appareil en a vécu, des choses. Il a en effet été infecté par six des virus les plus célèbres de l’histoire des cyberattaques. Mis aux enchères en ligne ici, son prix a rapidement augmenté, jusqu’à dépasser, à l’heure où nous écrivons ces lignes, 1 200 000 euros. Pas mal pour un laptop plein de virus.

Un projet artistique appelé « Persistance du chaos »

Bien évidemment, nul n’a enchéri sur cet ordinateur – probablement inutilisable aujourd’hui – pour trainer sur YouTube et faire sa compta. D’ailleurs, l’acheteur s’engage à ne pas le connecter à internet pour ne pas propager les malwares. L’objet est plutôt destiné à trôner derrière une vitrine, telle une oeuvre d’art. Celle-ci est par ailleurs issue de la collaboration entre Deep Instinct, une entreprise spécialisée dans la cybersécurité, et Guo O Dong, un artiste chinois.

Pour créer l’oeuvre, baptisée « Persistance du chaos », ils ont injecté plusieurs virus bien célèbres de l’histoire de l’informatique. Ainsi, on retrouve les programmes WannaCry, BlackEnergy, ILOVEYOU, MyDoom, SoBig ainsi que DarkTequila. L’ordinateur, ainsi contaminé, représente pour Guo O Dong « une sorte de bestiaire, un catalogue des menaces qui ont fait l’histoire. »

Crédit : @Guo O Dong

Quel est le message ?

Comme tout œuvre d’art contemporain, cet ordinateur qui déborde de virus souhaite nous dire quelque chose sur le monde dans lequel on vit. Selon Guo O Dong, l’artiste à l’origine de « Persistance du chaos », l’oeuvre indique que les virus « montrent à quel point le web et la vie réelle sont en fait un seul et même espace (…) Le virus est un des moyens les plus concrets par lesquels Internet peut sortir de l’écran et venir nous mordre. »

Vous jugerez vous-même du message. Quoi qu’il en soit, ça donnera peut-être des idées à certains qui ne savent pas quoi faire de leurs vieux laptops pleins de malwares.