Détective Pikachu : Quand les jeux vidéo d’origine inspirent le twist final

Cinéma

Par Amandine Jonniaux le

Directement calqué sur le jeu éponyme, Détective Pikachu tire aussi son héritage dans les tous premiers jeux historiques de la licence, notamment en ce qui concerne son dénouement final. **Attention, cet article contient des spoilers sur l’intrigue du film Détective Pikachu**

Crédits Détective Pikachu – Warner

Attendu au tournant par les nombreux fans de la saga, Détective Pikachu s’est imposé comme une des bonnes surprises cinématographiques de ce début d’année 2019. Éblouissant graphiquement, attachant et nostalgique, le film, dont vous pouvez retrouvez notre critique juste ici a su séduire non seulement les plus jeunes, mais aussi les fans les plus anciens, biberonnés aux versions GameBoy des jeux de la licence. Si le synopsis de départ du long-métrage est évidemment calqué sur le jeu éponyme sorti l’année dernière sur Nintendo 3DS, de nombreuses références aux origines de la licence sont évidemment présentes dans le film, et notamment au niveau du twist final.

Crédits Pokémon

Selon The Hollywood Reporter, le dénouement du film serait en effet directement inspiré des premiers jeux Pokémon, sortis en 1998. Dans Rouge et Bleu, nous rappelle le journal américain, il nous était possible de rencontrer Léo (Bill en VO), un informaticien aux airs de savant fou, notamment à l’origine du PC, ce merveilleux espace de stockage qui permettait de ranger à l’infini les Pokémon. Lors de notre première rencontre avec le scientifique, ce dernier apparaîsait sous la forme d’un Mélodelfe, apparaissant ainsi comme le premier Pokémon parlant de la saga, bien avant le célèbre Miaouss de la Team Rocket.

Léo est devenu un personnage récurrent de la saga – Crédits Pokémon

Autre référence autour de Léo, ce dernier nous explique dans le jeu qu’il s’est retrouvé catapulté dans le corps d’un Pokémon suite à une expérimentation ratée. Une explication qui n’est pas sans rappeler le mystérieux gaz R utilisé par Howard Clifford, le grand méchant du film, qui projetait de se téléporter définitivement dans le corps de Mewtwo. Gaz R qui nous promet lui-même un second opus rempli de nostalgie, avec la présence de la mythique Team Rocket…