Le premier panda albinos a été photographié en Chine

Photographié dans la réserve naturelle de Wolong, dans le sud-ouest de la Chine, le tout premier panda albinos observé à ce jour est vraisemblablement aussi flou que mignon.

Crédits Cegoh via Pixabay CC

C’est grâce à une discrète caméra à détection de mouvement que les scientifiques de la réserve de Wolong en Chine, sont parvenus à photographier pour la toute première fois l’unique panda albinos recensé dans le monde. Photographié en avril dernier, à plus de 2000 mètres d’altitude en pleine forêt de bambous de la province de Sichuan, l’animal a officiellement été caractérisé comme albinos selon le communiqué officiel dévoilé par les autorités locales, à cause de sa fourrure et de ses griffes blanches, mais aussi de ses yeux rouges. Après étude de sa taille, il a aussi été établi que l’individu était âgé d’un ou deux ans maximum, mais son sexe n’a en revanche pas pu être déterminé.

Crédits Réserve naturelle nationale de Wolong

Si cette découverte est une surprise, elle s’inscrit dans un vaste projet d’étude de la faune et de la flore menée sur la région, où près de 140 km² de territoire ont été placés sous surveillance vidéo grâce à une armée de caméras activables par mouvement.

Plus visible par les prédateurs à cause de sa couleur claire, l’animal est beaucoup plus exposé que les autres animaux de son espèce en cas d’attaque de prédateurs ou d’humains mal intentionnés. On s’en souvient, en 2017, un groupe de protection de la cause animale avait dû se battre pour parvenir à sauver un orang-outan albinos, capturé par certains habitants de Bornéo pour sa rareté. Finalement réhabilité, et replacé dans son environnement naturel, il ne reste plus qu’à espérer que le panda albinos repéré quelques semaines auparavant ne connaîtra pas les mêmes tourments. Si ce spécimen albinos est le premier recensé de son espèce, la population de pandas géants n’est pas au mieux de sa forme. Il n’existe à ce jour que 1000 spécimens adultes dans le monde, conformément à la liste rouge publiée par l’IUCN.

Source: Gizmodo