Twitch attaque en justice des streamers qui diffusent du contenu violent et porno sur ses chaînes

Sur le web

Par Henri le

Le géant du streaming a décidé de s’attaquer à un groupe qui s’amuse à diffuser du contenu violent et pornographique sur certaines de ses chaînes.

Twitch a décidé de serrer la vis face à ceux qui ne respectent pas ses règles. La plateforme cherche désormais à identifier une bande de trolls anonymes qui ont récemment détourné un canal de jeu vidéo pour diffuser du contenu violant de façon évidente la législation de la plateforme.

« Ces trolls anonymes […] ont causé et continuent de causer du tort à Twitch et sa communauté. »

Des agissements qui ont débuté le mois dernier lorsque ces derniers s’en sont pris au répertoire du jeu de cartes Artifact, produit par Valve. La tâche n’a pas été si facile puisqu’une grande partie des comptes impliqués à la fois dans le partage et la consultation étaient automatisés. La firme a donc fermé les comptes et supprimé un à un les contenus incriminés. C’est d’ailleurs pour cette raison que la diffusion était devenue impossible pour les nouveaux créateurs.

Crédits : Polygon

The Verge s’est procuré la plainte en question et a pu consulter une partie des contenus postés, et la majorité avait de quoi choquer les spectateurs. Twitch cite par exemple des extraits de la vidéo de la terrible attaque de la mosquée de Christchurch (en mars dernier), de la pornographie, des films et séries copyrightés, mais également des discours racistes.

Les auteurs des faits sont nommés « John et Jane Does 1-100 » dans la plainte, mais la firme espère bien les démasquer afin de les bannir pour de bon. Elle compte également leur faire payer des dommages et intérêts. Vous l’aurez compris, la plateforme a décidé de faire de ces trolls un exemple à ne pas reproduire.