Véhicules autonomes : Apple rachète la start-up Drive.ai

Apple

Par le

La firme à la pomme a racheté la start-up Drive.ai, qui conçoit des véhicules autonomes. Une partie de ses ingénieurs rejoindra Apple, dans une opération qui ressemble plus à un recrutement de groupe qu’à un rachat de technologie.

© Drive.ai

Alors qu’elle était un jour promis à un brillant avenir, la start-up Drive.ai a récemment connu de grosses difficultés financières. Avec une trésorerie vide, compliqué de se battre sur le segment ultra-concurrentiel des véhicules autonomes. Elle aurait donc certainement été contrainte de mettre la clé sous la porte à moyen terme. C’était sans compter l’intervention d’Apple, qui a confirmé à Axios avoir racheté la start-up.

De son côté, Drive.ai a donc cessé toute activité depuis deux semaines, et devrait licencier 90 employés d’après The Verge. Nombre d’entre eux devraient cependant être récupérés par Apple, en particulier des ingénieurs et des designers. En revanche, une grosse partie des employés de Drive.ai perdront tout de même leur emploi.

Le prix de la transaction n’a pas été communiqué, mais Axios croit savoir qu’Apple payerait un prix inférieur aux 77 millions de dollars injectés par les investisseurs, soit près de trois fois moins que les 200 millions de dollars de capitalisation que la start-up avait atteint il y a 2 ans.

Les véhicules du groupe sont des vans d’un orange très flash, évidemment bardés de capteurs. Il y a donc fort à parier qu’Apple opère une changement radical de l’identité visuelle des véhicules (si tant est qu’elle souhaite les réutiliser) pour les faire correspondre à sa propre charte graphique, qui ne laisse habituellement que peu de place aux couleurs criardes et aux tons pastel.

Le renouveau du Projet Titan ?

Apple pourrait affecter les rescapés à son propre programme de véhicule autonome, connu sous le nom de Projet Titan. Ce dernier semble connaître quelques accrocs, comme en atteste le licenciement de 200 employés en janvier dernier. Beaucoup d’observateurs ont interprété ce geste comme un abandon pur et simple de leurs amibitions dans le domaine de la voiture autonome. Le rachat de Drive.ai semble réduire cette hypothèse a néant, et pointe plutôt dans le sens d’une vaste restructuration du programme, sur la base des travaux des ingénieurs transfuges de la start-up. Un projet qui fait sens, quand on sait qu’Apple cherche activement à améliorer les capteurs de ses véhicules autonomes.

Source: Axios