Le paiement mobile peine à s’imposer dans l’Hexagone

Business

Par Remi Lou le

L’Observatoire de la sécurité des moyens de paiement, sous la supervision de la Banque de France, vient de présenter son traditionnel rapport annuel concernant les moyens de paiement privilégiés des Français. Si le sans contact enregistre une forte hausse, celle-ci est plutôt corrélée aux cartes bancaires NFC qu’aux smartphones, qui ne sont, quant à eux, clairement pas plébiscités comme moyen de paiement.

Crédits : @Apple

Alors que les plus grands constructeurs de smartphones et les banques poussent encore et toujours le paiement mobile, la sauce ne prend définitivement pas en France. Quand bien même les mobiles sont aujourd’hui majoritairement équipés d’une puce NFC, l’usage n’est clairement pas intégré chez les utilisateurs Français, qui privilégient encore et toujours la traditionnelle carte bancaire.

En effet, comme le note BFM Business, et d’après le rapport annuel de l’Observatoire de la sécurité des moyens de paiement supervisé par la Banque de France, le paiement mobile reste encore un moyen de paiement très marginal.

Le paiement mobile représente moins de 1% des paiements sans contact en France

Le constat est sans appel. Non, le paiement mobile ne s’est pas imposé dans l’Hexagone. « Le paiement par mobile, qui était annoncé comme devant peut-être se substituer rapidement au paiement par carte, reste en fait extrêmement marginal : moins de 1% des paiements sans contact » expliquait le banquier central durant la présentation du rapport annuel de l’Observatoire de la sécurité des moyens de paiement.

Pour autant, ce n’est tant pas la technologie de paiement sans contact via NFC qui ne convainc pas, mais plutôt le fait de payer avec son smartphone. En parallèle, les achats sans contact enregistrent une forte progression avec +156% en un an.

Pourtant, le paiement mobile dispose d’arguments non négligeables. Non seulement les méthodes d’authentification par empreinte digitale ou reconnaissance faciale sont nettement plus sécurisées, avec seulement 0,03% de fraude en France, mais il n’y a pas de plafond de paiement pour payer sans contact avec son smartphone. Toutefois, le rapport note que la situation devrait évoluer en France, le temps que les consommateurs s’approprient l’usage du smartphone en tant que moyen de paiement privilégié.

13 réponses à “Le paiement mobile peine à s’imposer dans l’Hexagone”

  1. Le truc c’est que la plupart des gens ne sont même pas au courant que cela existe : à chaque fois que je paie avec mon smartphone, la majorité des gens autours me regarde comme un sorcier pratiquant la magie noire, et les quelques uns qui osent parler disent tout simplement qu’ils ne savaient pas que c’était possible

  2. Même les commerçants ne le savent pas la plupart du temps, je demande un paiement sans contact et le mec me sort systématiquement « le montant est trop élevé, vous ne pourrez pas », je lui répond que je paie par téléphone et il me dit que son appareil ne le prend pas en charge… Une fois qu’il me voit faire il reste sur le cul quasiment à chaque fois…

  3. J’ai su il y a peine 1mois que c’était possible avec un tel android…

    Je pensais qu’un google wallet était obligatoire alors que non. Ma banque le fait via une application distinct de l’application de compte.
    Après je ne l’utilise que pour des petits montant. Je ne sais pas les limites de paiement par ce moyen.

    Mais en tout cas, plus de coup de chaud ou de demi tour quand j’ai oublié ma CB ou mon porte monnaie.

  4. Il faut dire aussi que certaines banques ont décidé de bouder Apple Pay et que le paiement avec Pay Lib n’est pas aussi facile d’utilisation. Perso je suis à la Caisse d’Epargne et Apple Pay est dispo presque depuis son lancement en France. Je paye avec ma montre ou mon téléphone et bien qu’au début je passais pour un alien, beaucoup de magasins ou je paye me disent que ça se démocratise et que je suis loin d’être le seul aujourd’hui.

  5. Perso, je sais que c’est possible depuis longtemps mais je n’en vois pas l’intérêt et je préfère un bon vieux morceau de plastique qui ne risque pas de tomber en panne de batterie ou autre panne quelconque.

  6. Il y a encore beaucoup de commerces qui ne proposent pas de sans contact (le mcdo du coin par exemple) et beaucoup qui ne connaissent pas l’existence du paiement mobile.

  7. L’intérêt est de ne pas devoir faire demi tour si tu as oublié ta carte de banque pour aller acheter ta baguette. On ne dit pas que ca doit devenir ton seul moyen de paiement, mais que tu as justement le choix d’en avoir plusieurs : tu préfères ta bonne vieille carte plastique, c’est tout à ton honneur, mais ca n’empêche en rien d’avoir d’autres options supplémentaires; ca serait comme dire qu’on a pas besoin d’une carte de banque, d’un « bout de plastique qui s’abîme » quand on a déjà du liquide >_<

  8. C’est à cause des banques qui ne le proposent pas. J’ai 36 ans et rêve de ne plus avoir à sortir aucune carte physique et de me balader juste avec mon smartphone. Ma cops peut payer avec son Iphone grace à sa banque, je suis à vert à chaque fois que je suis à ses côté. Le Crédit mutuel s’accroche à son paylib tout pourri voulant concurrencer le mondial apple pay, du délire, je réfléchis quasi à changer de banque juste pour ça. Suis très étonné du manque de lucidité de ce rapport de la BDF, c’est juste que les banques et commerce ne le proposent pas encore assez, que les gens ne le savent pas encore assez et que les autres tél qu’Iphone ne sont pas capable de vendre la techno du paiement sans contact…

  9. Je viens d’avoir le cas à l’instant d’un magasin U de quartier qui ne prend pas le sans contact au delà de 20 euros… et du coup même le téléphone ne passait pas car son appareil demandait obligatoirement l’insertion d’une carte :/ J’ai du aller chercher ma carte que je n’avais pas bien sur !!

    Sinon pas de pb avec PayLib autrement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *