Qualcomm présente le Snapdragon 855 Plus, une version boostée de son SoC haut de gamme

Hardware

Par Henri le

Qualcomm a beau disposer du plus performant des SoC (System on Chip) du marché grand public, la marque continue de pousser ce dernier dans ses retranchements.

Il en faut beaucoup pour mettre en difficulté un Snapdragon 855, du moins sur un smartphone. Qu’à cela ne tienne, Qualcomm vient de présenter une version améliorée de la puce. Le Snapdragon 855 Plus s’adresse en effet à ceux qui recherche la performance avant tout, notamment les gamers, mais aussi les entreprises qui veulent proposer des expériences en XR, une réalité étendue qui mélange réalité virtuelle et augmentée.

« Le Snapdragon 855 Plus est notre plate-forme mobile la plus avancée à ce jour, et bâtira sa réputation sur le succès de la version 2019 des smartphones Android embarquant déjà un Snapdragon 855 5G »

Le hardware de la puce n’a pas changé, mais la firme a décidé de faire grimper les fréquences de manière significative. En effet, on retrouve toujours huit cœurs Kryo 485, mais le principal est désormais cadencé à 2,96 GHz contre 2,84 GHz auparavant. Cela correspond par ailleurs à la fréquence overclockée du Snapdragon 845 traditionnel, comme on avait pu le constater sur le ROG Phone. Le GPU suit évidemment la tendance avec une augmentation d’environ 15% de sa vitesse.

Le ROG Phone

Le SoC sera disponible en deux versions. La première en 4G, équipé d’un modem X24 LTE 4G et la seconde en 5G avec le modem X50.  Le fondeur précise qu’il devrait être disponibles dès le deuxième semestre de 2019. On ne devrait donc pas tarder à en entendre parler, surtout qu’Asus a déjà annoncé que le ROG Phone II l’embarquerait à son bord. On imagine que ce type de produit va notamment être employé dans d’autres smartphones portés sur le gaming, qui avaient autrefois du mal à se différencier de leurs homologues dotés des exactes mêmes puces (certes parfois moins bien refroidies). Une chose est sure, Qualcomm n’a pas l’intention de se reposer sur ses lauriers, même dans le secteur de l’entrée de gamme.