Joyeux Anniversaire Apollo 11 : NVIDIA rajoute une couche de RTX à sa modélisation de l’alunissage

Général

Par Antoine le

Elles s’étaient déjà prêtés au jeu l’année dernière, et il y avait fort à parier qu’elles récidivent pour le 50ième anniversaire d’Apollo 11: les équipes de NVIDIA ont proposé une réédition de leur modélisation du premier alunissage de l’histoire. Attention les yeux.

© NVIDIA

L’anniversaire d’un événement aussi historique se fête forcément en grande pompe et les hommages se sont naturellement multipliés depuis quelques mois à l’approche de la date fatidique. NVIDIA a sauté sur l’occasion et n’a pas fait les choses à moitié : le constructeur décidé de faire profiter l’ancienne mouture d’un lifting à base de RTX. Voici les deux versions, à titre de comparaison.

La version de 2014 :

La version de 2019 :

La scène, réalisée grâce au moteur Unreal Engine 4, est une recréation de la célèbre descente d’échelle de Buzz Aldrin en route pour rejoindre Niel Armstrong. Comme prévu, l’amélioration est perceptible instantanément au niveau de la lumière, l’argument numéro 1 de cette technologie. Dans un environnement pareil, on prend toute la mesure des capacités du raytracing en temps réel : par rapport à la version de 2014, le gain de réalisme est substantiel.

La Lune sous un nouveau jour

Les reflets des masques et des pièces métalliques de l’alunisseur sont saisissants de précision. Le léger halo généré par la combinaison, le niveau de détail du sol ou la qualité des ombres : tout y est, en couleur et en détail cette fois. Et sans les images rémanentes qui donnent l’impression qu’Aldrin est transparent sur le film original, jetant toujours plus d’huile sur le brasier du complotisme…

A l’origine, cette vidéo représentait un argument publicitaire pour NVIDIA : l’entreprise prétendait ainsi “débunker” les théories stipulant que l’homme n’avait jamais marché sur la Lune. Avec comme “preuve”, la fidélité visuelle de son système… Un argument légèrement cynique, qui ne prouve évidemment rien. Mais cela a tout de même le mérite de nous fournir une occasion de porter un regard nouveau sur une scène légendaire, inscrite à tout jamais dans l’histoire (n’en déplaise aux plus fervents des complotistes). Passons donc sur l’argument avancé par NVIDIA, et contentons nous simplement de jeter un coup d’œil rapide à la Lune telle qu’Aldrin et Armstrong l’ont vue en 1969.

Joyeux anniversaire, Apollo 11 !

Source: Engadget