Ce bot fusionne des émojis pour en créer de nouveaux complètement loufoques

Sur le web

Par Antoine le

Un étudiant a mis au point un bot Twitter chargé de combiner les différentes parties de différents émojis pour en recomposer des originaux.

© Louan Bengmah

Chaque année, de nouveaux émojis voient le jour pour alimenter un catalogue déjà faramineux d’expressions, émotions, gestes et autres objets. Désormais, c’est un bot sur Twitter qui s’amuse à en composer de nouveaux en fusionnant des émojis existants,avec des résultats parfois étonnants.

Emoji Mashup Bot, développé par l’étudiant Louan Bengmah, choisit deux émojis au hasard parmi ceux disponibles sur Twitter, les découpe et les réassemble pour en créer un inédit : un nouvel original est ainsi publié toutes les heures.

Forcément, cela offre un nombre gigantesque de possibilités. Certains sont plutôt réussis, comme celui-ci :

D’autres, en revanche, donnent des résultats étranges, comme ce mélange des émojis “éternuement” et “ogre” :

En voici un florilège, publié sur le compte du bot il y a quelques minutes.

Grâce au dévouement d’un bon samaritain, ceux-ci sont désormais mis à disposition sur Telegram, pour ceux qui souhaitent briller en société (ou pas) grâce à leurs émojis flambant neufs.

On ne peut pas s’empêcher d’imaginer que cette idée aurait eu plus d’intérêt si l’utilisateur avait la possibilité de choisir lui-même quels émojis il souhaite combiner, offrant ainsi plus de possibilités d’arriver à des résultats encore plus loufoques.

Aujourd’hui, le bot compte déjà 97.100 abonnés, un chiffre qui croit de minute en minute et devrait atteindre les 100.000 d’ici quelques heures tout au plus.Cela témoigne de la popularité du bot, et par extension, cela montre à quel point les émojis sont implantés profondément dans la culture digitale aujourd’hui. Un succès qui doit cependant générer quelques inquiétudes du côté de l’Académie Française, des éditeurs du Larousse ou encore de très nombreux professeurs de français, anxieux à l’idée de voir des cercles jaunes supplanter progressivement notre belle langue française.

On imagine que ce compte Twitter a pu donner des idées à Tony Leondis, le producteur de l’infâme Emoji Movie… On espère en tout cas que cela ne lui donnera pas assez d’inspiration pour imaginer une suite à cet anti-chef d’oeuvre.

Source: TNW