Une IA capable de transformer un selfie en peinture classique, ça donne quoi ?

Graphic

Par Amandine Jonniaux le

Après FaceApp, qui promet de nous vieillir instantanément, c’est au tour d’une autre application de nous faire voyager dans le temps, en transformant nos meilleurs selfies en peintures. 

La jeune fille à la perle – Vermeer

Mise au point par les chercheurs du laboratoire d’intelligence artificielle du MIT-IBM de Watson, la nouvelle fonctionnalité pourrait bientôt détrôner FaceApp et ses photos vieillies. En visitant la page aiportraits.com, il est en effet possible de transformer un simple selfie en un “portrait artistique” inspiré de la peinture classique ou plus contemporaine. 

Contrairement à certaines applications préexistantes comme Prisma, le véritable atout de aiportraits réside dans le fait que l’intelligence artificielle ne se contente pas d’appliquer un filtre artistique sur une photo. Comme l’explique le site The Verge, l’algorithme intègre dans sa base de données plus de 45 000 portraits réalisés à l’encre, la peinture à l’huile, la craie ou encore l’aquarelle. Un nombre impressionnant de références et de styles artistiques, qui permet à l’outil de générer un tout nouveau portrait à partir de la photo modèle. 

En plus de s’inspirer de Rembrandt, Titian ou encore Van Gogh (excusez-nous du peu), chaque portrait artistique imaginé par iaportraits est aussi créé dans un style adapté à celui de la photo. Les chercheurs expliquent ainsi que l’algorithme est capable de décider lui-même d’un style baroque ou Renaissance par exemple, en mettant en évidence les traits du sujet. Il n’est ainsi pas possible de choisir le style de rendu généré par la fonctionnalité à proprement parler, mais il y a des chances que chaque selfie offre un résultat différent au final. 

Et la vie privée ? Qu’il s’agisse de FaceApp ou de n’importe quelle autre application dont l’utilisation requiert d’uploader des photos personnelles, on se demande évidemment comment sont utilisées nos données personnelles après coup. Bonne surprise concernant aiportrait, puisqu’une fois les photos envoyées sur le serveur du site pour générer la peinture, ces dernières sont ensuite supprimées, comme l’explique un communiqué disponible sur le site officiel.