Le fondateur de Huawei estime que le décret Trump va faire «prendre du retard» aux États-Unis

Business

Par Henri le

Pris dans la tourmente depuis le mois de mai dernier, Huawei joue un jeu de dupe avec l’administration Trump. Ren Zhengfei, le fondateur de la firme, pense que les USA ont beaucoup à perdre.

Interviewé par Yahoo Finance, Ren Zhengfei, le fondateur et PDG de Huawei, a expliqué pendant une heure comment son entreprise allait tenter de gérer les interdictions imposées par l’administration Trump. Il s’est notamment exprimé sur Hongmeng OS, qui ne devrait finalement pas être une alternative à Android. Une manière de dire qu’il espère que les relations entre les deux parties vont s’assouplir. Mais pour l’instant, la marque est toujours sur liste noire, et le Congrès américain semble plutôt enclin à rester sur ses positions. Selon Zhengfei, les États-Unis tentent « de contenir l’entrée des technologies avancées de Huawei » sur son territoire.

Selon lui, Huawei ne pose aucun problème de sécurité aux États-Unis. « Nous n’avons aucun réseau aux USA et nous n’avons pas l’intention de vendre nos produits dédiés à la 5G non plus ». Il estime ainsi que son entreprise est devenue un outil dans les relations sino-américaines, ce qui semble évident à l’heure actuelle. « Trump n’a rien sur nous, et il espère utiliser Huawei comme d’un outil d’échange, mais la Chine n’a pas l’air de vraiment mordre à l’hameçon n’est-ce pas ? »

Il estime d’ailleurs que le pays de l’oncle Sam a beaucoup à perdre dans ces discussions, notamment en ce qui concerne le développement de la 5G. « Quand bien même ils ont des superordinateurs et des capacités étendues de connexions, ils peuvent prendre du retard, car ils n’ont pas les technologies pour des connexions ultrarapides. […] Evincer Huawei voudrait dire se laisser distancer. » Visiblement calme, il a néanmoins réaffirmé sa confiance dans le système judiciaire américain afin de résoudre ces tensions. Se passer de l’expertise de Huawei pourrait coûter cher aux États-Unis. Reste à savoir à quel point ?