Paris : Les trottinettes électriques sont officiellement interdites de stationnement sur les trottoirs

Urban Mobility

Par Remi Lou le

Après que la Mairie de Paris l’a annoncé au début du mois de juin, les trottinettes électriques sont désormais officiellement hors-la-loi lorsqu’elles sont garées sur un trottoir de la capitale.

Fini de se prendre les pieds dans des amas de trottinettes sur les trottoirs parisiens ! Après l’allocution de la Maire de Paris, Anne Hidalgo, le 6 juin dernier, concernant l’invasion des trottinettes électriques dans la capitale française, la décision d’interdire le stationnement ces engins sur les trottoirs à Paris est rentré en vigueur le 30 juillet 2019. Prudence lorsque vous voudrez garer votre trottinette électrique dans les rues de Paris, puisque la garer sur la chaussée et les aires piétonnes est désormais « interdit et considéré comme gênant » dans la capitale. Si toutefois vous passiez outre cette réglementation et décidiez d’emprunter la voie de la « thug life », sachez que vous vous exposez à un enlèvement pur et simple du deux-roues, ainsi que d’une amende de 49 euros. Placé à la fourrière, la trottinette qui a mal été garée vous coûtera par la suite 10 euros par jour tant que vous n’allez pas la chercher, de quoi dissuader les plus aventureux.

Mais si on ne peut plus garer sa trottinette sur les trottoirs à Paris, où peut-on se stationner ? N’allez pas vous risquer à la garer sur la route, la Mairie de Paris a pensé à tout. Au mois de juillet, la ville a commencé à créer des places de parking dédié à ces engins. Ces places devraient pouvoir, à terme, accueillir 15 000 trottinettes électriques à Paris.

Prochaine étape : réduire au nombre de deux ou trois le nombre d’opérateurs de free floating en service dans la capitale. Pour l’heure, ils sont douze, mais c’est bien trop pour la Maire de Paris. Un appel d’offre sera lancé à la rentrée afin de déterminer quels services survivront à ce grand ménage.