Sony et LG voient leurs ventes de smartphones chuter inexorablement

Smartphone

Par Henri le

Des marques comme Sony et LG font partie du paysage mobile depuis des années, mais leurs ventes baissent années après année. Et les dernières nouvelles ne sont pas réjouissantes.

Huawei a beau être en conflit direct avec l’administration Trump, la firme chinoise n’est certainement pas la plus à plaindre. En effet, l’annonce des résultats financiers de LG et Sony laissent entrevoir des jours compliqués pour ces deux géants, comme l’explique le site Android Police.

On apprenait hier que ce second trimestre 2019 était compliqué pour Samsung, mais pour Sony, c’est bien pire. La division Electronics Products & Solutions du japonais, qui comporte désormais les smartphones, affiche une chute des ventes de 15% et s’établit à 695,5 millions d’euros. En cause, les mauvaises performances des téléviseurs, des caméras et des mobiles. Sony est en effet passé sous la barre du million d’unités écoulées (900 000), une première alors que 2 millions de smartphones avaient trouvé preneur au même moment l’année dernière.

Le Xperia 1

Le Xperia 1 n’est certes pas pris en compte dans le calcul, car il n’a été commercialisé qu’en juin (trop tard d’ailleurs), mais cela montre que le XZ3 n’a pas convaincu outre mesure. Les tarifs élevés et la concurrence ont eu raison d’un appareil pourtant sympathique.

Même son de cloche chez LG. L’ancien numéro 3 mondial est définitivement dans une mauvaise passe avec ses smartphones. Ce segment est en recul de 21% sur ce seul trimestre par rapport à 2018. La division mobile connait en effet une perte opérationnelle de 268 millions de dollars même si les ventes sont 6,8% plus élevées qu’au premier trimestre…

Le LG G8 ThinQ

Le coréen promet de meilleurs résultats le trimestre prochain, mais on comprend pourquoi il a quitté certains marchés importants comme la France. Une décision qui a malgré tout un impact clair sur ses ventes. Son LG G8 n’a pas provoqué l’enthousiasme, mais la marque elle-même ne semble pas avoir voulu y croire.

LG subit donc de plein fouet l’expansion sauvage des acteurs chinois, qui offre des fiches techniques ultra-performantes pour des prix planchers. Rarement la concurrence aura été si féroce, d’autant plus que les ventes globales de smartphones semblent se calmer. Et les « anciens » grands vont continuer de subir.