Android Q : Retours mitigés sur la navigation gestuelle, Google se défend

Android

Par Amandine Jonniaux le

Décrite par la firme de Mountain View comme “plus efficace” que la traditionnelle barre de navigation à trois boutons, certains utilisateurs ont encore beaucoup de mal à adopter les nouveaux automatismes d’Android 10 Q. 

Après la sortie de la sixième et dernière version bêta d’Android Q, les utilisateurs ont pu découvrir ce qui s’annonce comme l’une des plus importantes (et plus controversées) nouveautés du prochain système d’exploitation de Google : la navigation gestuelle. Terminés les trois boutons traditionnellement situés en bas de l’écran, le futur d’Android permettra désormais de fermer un logiciel par un simple geste vertical, ou de switcher entre les différentes applications en balayant l’écran latéralement . Une fonctionnalité qui a suscité de vives réactions chez les internautes, peu enthousiastes à l’idée d’une modification aussi radicale dans leurs habitudes de navigation.

“En passant à un modèle gestuel pour la navigation système, nous pouvons fournir plus d’espace aux applications pour permettre une expérience plus immersive” – Allen Huang et Rohan Shahbref, product managers en charge de l’interface Android

Pour convaincre leurs consommateurs des avantages de sa nouvelle navigation gestuelle, Google a ainsi détaillé dans un long post de blog notamment relayé par The Verge, les principes de cette fonctionnalité. Selon le géant du web, cette dernière permettrait en effet de montrer plus de contenu à l’écran, afin de garantir une utilisation toujours plus immersive, mais serait aussi beaucoup plus intuitive et rapide. La firme de Mountain View a également précisé qu’il sera toujours possible de revenir à la barre de boutons traditionnels pour ceux qui n’arriveraient pas à adopter cette nouvelle navigation, tout en assurant que la majorité des bêta-testeurs s’étaient habitués à la gestuelle en seulement quelques jours. 

Crédits Google

À noter que dans son communiqué, Google a également précisé avoir travaillé sur un projet d’harmonisation entre les principaux constructeurs de smartphones, afin que ces derniers proposent sensiblement les mêmes gestuelles quand il s’agit de naviguer entre les applications. Un moyen pour l’entreprise d’assurer aux utilisateurs d’Android une utilisation linéaire, peu importe la marque de téléphone utilisée.