Hong Kong : Un appel au boycott du film Mulan après un message de l’actrice

Cinéma

Par Amandine Jonniaux le

L’actrice Liu Yifei, qui incarnera Mulan dans le prochain live action éponyme de Disney a reçu une vague de colère de la part des internautes, après avoir affiché publiquement son soutien à la police de Hong Kong. 

Crédits Disney

C’est sur le réseau social chinois Weibo que l’actrice Liu Yifei connaît un véritable tollé depuis quelques jours. Récemment médiatisée pour son rôle de Mulan dans le live-action Disney qui devrait sortir en 2020, la jeune actrice a provoqué la colère des internautes, en relayant une image du journal du Parti communiste chinois qui indiquait “Je soutiens la police de Hong Kong. Vous pouvez me frapper maintenant. Quelle honte pour Hong Kong”, accompagné d’un hashtag #JeSoutiensAussiLaPoliceDeHongKong. 

Pour rappel, la situation est particulièrement tendue à Hong Kong depuis plusieurs mois. L’ancienne colonie britannique est normalement censée rester indépendante jusqu’en 2047, date du cinquantenaire de sa rétrocession à Pékin, mais de nombreux Hongkongais accusent le gouvernement chinois de vouloir annexer le territoire avant la date butoir. Depuis l’annonce fin avril d’un projet de loi visant à permettre les extraditions vers la Chine, plusieurs opposants redoutent une utilisation abusive de ce recours. Une situation qui a (entre autres) mené à des manifestations massives sur tout le territoire hongkongais et à des affrontements parfois musclés avec les autorités. 

Dans ce climat de tension palpable entre Hong Kong et la Chine, le soutien affiché de Liu Yifei pour les forces de l’ordre hongkongaises passe donc plutôt mal chez les Hongkongais, mais aussi chez les internautes du monde entier, qui accusent l’actrice de cautionner et d’encourager les violences policières dénoncées depuis plusieurs mois. Comme le rapporte The Hollywood Reporter, le hashtag  #BoycottMulan partagé sur Twitter s’est rapidement retrouvé en Top Tendance. Le message de Liu Yifei a depuis été supprimé de son compte Weibo, mais le mal semble fait. De son côté, la franchise Disney n’a fait aucun commentaire sur la situation.