Dwayne Johnson est l’acteur le mieux payé au monde

Cinéma

Par Antoine le

Dans la version 2019 du classement Forbes des acteurs les mieux payés, c’est Dwayne Johnson, alias The Rock, qui s’empare de la première place. A noter la présence de nombreux pensionnaires du MCU avec 5 représentants dans le top 10.

Comme tous les ans, le magazine Forbes a publié son classement des plus grandes fortunes du milieu du 7e art. Cette année, c’est Dwayne Johnson qui rafle la mise. Celui que l’on surnomme “The Rock” a amassé pas moins de 89,4 millions de dollars sur les douze derniers mois. C’est 30 millions de moins que l’année dernière, alors qu’il était pourtant arrivé deuxième derrière les 239 millions de George Clooney. Ce dernier ne fait même plus partie du top 10 cette année : son exceptionnel millésime 2018 était du à la vente de son entreprise de tequila Casamigos pour 1 milliard de dollars, d’après la BBC.

Ancien catcheur et joueur de football américain universitaire, Johnson est ensuite devenu acteur. Depuis son premier gros film, Le Retour de la Momie sorti en 2001, il a fait des films d’action à gros budget sa spécialité. Parmi ses rôles notables, on peut citer plusieurs Fast & Furious dont le tout dernier sorti ce mois-ci, Fast & Furious : Shaw & Hobbs.

La mine d’or Made in MCU

C’est sans la moindre surprise que l’on retrouve un classement truffé de super-héros dans le classement d’une année dominée de la tête et des épaules par Avengers : Endgame. Derrière The Rock, on compte pas moins de 5 pensionnaires du MCU dans le top 10 ! Le casting du film le plus rentable de tous les temps s’invite dès la deuxième place avec Chris Hemsworth, alias Thor, et ses 76,4 millions de dollars. Vient ensuite Robert Downey Junior (Iron Man) à la 3e position avec 66 millions. Bradley Cooper, qui prête sa voix à Rocket, s’en sort aussi très bien avec 57 millions, principalement issus de son film A Star is Born, où il partage l’affiche avec Lady Gaga. Chris Evans, lui, est porté à la 8e place (43,5 millions) par Captain America, et Paul Rudd atteint à la neuvième place avec 41 millions. A noter également la présence de la star de Bollywood Akshay Kumar, 4e avec 65 millions, de Jackie Chan, 5e avec 58 millions, et de Will Smith à la 10e place avec 35 millions.

Source: Forbes

19 réponses à “Dwayne Johnson est l’acteur le mieux payé au monde”

  1. Et pourtant quel acteur de m***e.
    Pitoyable jeu d’acteur, ******* en somme.

    Toute la misère crasse du cinéma américain.

  2. Par l’ineptie qu’ils véhiculent ?

    Par l’absence de messages incitant la réflexion ?

    J’en ai plein d’autres.

  3. Heureusement que tout le monde ne pense pas comme vous sinon on pourrait dire adieu à la diversité dans la culture et les loisirs…
    Si on suit votre logique, alors les mangas dégradent le monde de la littérature, le street-art entache l’art et les sneakers pourrissent la mode, c’est ça ?

    Vous ne le réalisez peut-être pas mais votre message ne sert qu’à vous faire passer pour une personne arrogante qui, de par ses choix culturels, se considère supérieur aux personnes qui ne font pas les mêmes [choix].

    Donc petite leçon de tolérance :
    – si une personne veut rire, elle a le droit de regarder une comédie débile façon Judd Apatow ou Evan Goldberg
    – si une personne veut pleurer, elle a le droit de regarder un film à l’eau de rose avec des mauvais jeux d’acteurs
    – si une personne veut se faire peur, elle a le droit de regarder les Paranormal Activity et autres Conjuring qui ne feront jamais la course à l’Oscar
    – et si une personne veut en prendre plein les yeux et les oreilles devant un écran géant, elle a le droit de se faire les gros blockbusters.

    Ce n’est pas pour autant que toutes ces personnes sont moins cultivés que vous, c’est juste une question de goût : tout le monde n’a pas forcément envie de « réfléchir » quand il va au cinéma, ça peut tout simplement être l’envie de ressentir certaines émotions ou celle de déconnecter un peu et s’évader pendant deux heures.

    Vous allez me dire que vous ne vous êtes attaqué à personne dans votre message mais dire que les films qui n’incitent pas à la réflexion sont pitoyable revient à dire la même chose des personnes qui les regardent.

    Amicalement 😇

  4. Tu es complètement à la ramasse toi!

    Je m’en tape qu’un acteur noir soit le mieux payé, d’ailleurs il a des racines samoanes, pas africaines.

    Je pourrai faire la même critique avec des acteurs comme Van Damme, Norris, Seagal etc….

  5. Les hommes sont plus mis à l’honneur dans le monde du showbiz notamment entre les inégalités des salaires et les propositions de rôle. Un bon acteur gagnera toujours bien plus qu’une actrice également célèbre. Les femmes doivent dans ce milieu impitoyable se battre 10 fois plus pour obtenir la même chose et c’est malheureux . Sans parler du scandale de l’affaire Weinstein dernièrement .

  6. C’est mérité ! Je suis pas forcément fan du bonhomme, mais faut voir à quel point il se donne pour son taf et son public, et il est LE action man depuis maintenant un moment, le digne successeur des Stallone, Shwarzy, Willis …. D’ailleurs j’espère le voir dans le prochain Exependables !

    Et pour les obtus qui se m.asturbent sur Télérama, la diversité dans le cinéma est un atout, pas un inconvénient.

  7. Votre commentaire, plutôt pertinent, renvoie à la définition même de l’art.

    C’était assez simple auparavant, c’est plus compliqué aujourd’hui car son statut est devenu problématique : qu’est ce qui est de l’art et qu’est ce qui n’en est pas ?

    Est ce que un assemblage de seaux en plastique coloré acheté par tel musée pourtant est de l’art ?

    Il a fallu rendre l’art accessible à la marchandisation, la spéculation, et, pour se faire, rendre les critères permettant de distinguer vagues/flou.

    Alors le cinéma est il un art ou un divertissement ?

    Duhamel parlait d’un « divertissement d’illétrés » en celà qu’il considérait les spectateurs comme des personnes n’ayant pas de culture philosophique ou littéraire et qui ne cherchent qu’à rire (comique), avoir de fortes sensations (thriller/action)…

    Sans aller jusque là je finirai par citer canudo (qui a proposé en 1920 le terme de septième art) qui pour échapper au terme d’industrie proposait déjà de distinguer le cinéma artistique du cinéma populaire…

     Sauf à me dire que le fabuleux « skyscraper » de dwayne Johnson n’est pas du cinéma populaire vous me permettrez de camper sur ma positon.

  8. « proposait déjà de distinguer le cinéma artistique du cinéma populaire… « 
    Je rejoins déjà plus cette idée là.

    Et c’est d’ailleurs ce que font les institutions comme les Oscars, Césars et autre festival de Cannes : ils ne considèrent quasiment pas les films « populaires ».
    On pourrait donc se dire que les films du 7ème art sont jugés par les nominations et les récompenses et les films blockbusters sont jugés sur les recettes engrangées.
    Mais ça n’empêche pas les deux d’exister et il y a plein de spectateurs (moi compris) qui aiment aller piocher dans les deux.

    Et je tiens quand même à préciser que même si un film est « populaire », cela ne veut pas dire que le travail qu’il y a derrière doit être déclassé lui aussi.
    Si l’on prend comme exemple le MCU, il y a du génie dans le scénario qui maintient une cohérence sur plusieurs films étalés sur plusieurs années ainsi que dans tout ce qui est CGI ; et je ne parle pas des costumes (parfois 6 mois pour l’élaboration d’un seul) ou de certains jeux d’acteur (Cf : Robert D. Junior dans Avengers Endgame).

    Bref, comme la musique, l’art, la mode, la littérature…etc., le cinéma a évolué avec son temps et s’est enrichi de genres, de sous-genres, et je ne pense pas qu’il faut y voir quelque chose de négatif au point d’utiliser le terme « pitoyable » ; car le cinéma populaire s’est ajouté au cinéma artistique mais ce dernier n’a pas disparu pour autant. Cela laisse donc au spectateur un plus large choix.

  9. Les mcu? J’aurai bien parlé d’artisanat mais comme les américains ont qualifié le cinéma d’industrie je vais en rester là.
    De là à s’extasier devant un scénario frisant l’indigence que l’on tente de noyer sous une tonne d’effets speciaux/spécieux non merci, par pour moi.

  10. aussi con l’un que l’autre … C’est un acteur parodique qui incarne le gros dur au coeur tendre comme on lui demande … et personne à parlé de couleur de peau à part toi hollyvierssjblue …

  11. cela dit il y a des répliques cultes du cinéma américain qui ont plus inspiré et fait réfléchir que certain cinéma « d’auteur »…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *