Une ville allemande promet un million d’euros à celui qui prouvera qu’elle n’existe pas

Buzz

Par Amandine Jonniaux le

Après avoir passé 25 ans à se battre, la petite ville de Bielefeld en Allemagne a décidé d’organiser un grand concours national, avec un million d’euros à la clé pour celui qui réussira à trouver une preuve irréfutable de sa non-existence. 

Crédits neufal54 via Pixabay CC

L’affaire paraît complètement loufoque, mais elle est pourtant bien réelle. Située au nord-est de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie, la petite bourgade de Bielefeld compte à ce jour plus de 330 000 habitants, un club de foot, un château et même un musée d’art moderne… Rien de particulier donc, si ce n’est que depuis 25 ans, le maire Pit Clausen se bat pour prouver qu’elle existe bel et bien. Selon une vieille légende urbaine dévoilée par le journal Süddeutsche Zeitung et relayée par Le Point, tout serait vraisemblablement parti d’une blague lancée par un étudiant en informatique lors d’une soirée dans les années 1990. En 1994, le jeune homme persiste, en lançant une théorie aujourd’hui archivée sur Google Groupes : selon lui, la ville serait en effet un vaste complot du Mossad, de la CIA, ou d’une sombre organisation secrète allemande. Une simple plaisanterie qui est finalement devenue très populaire en Allemagne. Même la chancelière Angela Merkel avait plaisanté à ce sujet en 2012, en évoquant la ville de Bielefeld dans un discours avant de préciser : “Si toutefois elle existe”. 

C’est donc dans le but de réhabiliter (enfin) l’existence de sa petite ville, que le maire de Bielefeld s’est associé à une société d’évènementiel locale pour mettre au défi les complotistes. À condition d’être Allemand et majeur, n’importe qui peut ainsi tenter d’apporter la preuve irréfutable de la non-existence de la ville. “Nous comptons sur votre créativité et attendons avec impatience les preuves sous toutes leurs formes. Les textes, photos et vidéos sont autorisés”, précise le règlement du concours, qui promet la jolie récompense d’un million d’euros à celui qui sera capable de porter une théorie crédible. Convaincus de pouvoir facilement réfuter toutes les “preuves” en faveur d’un complot, les organisateurs ne sont visiblement pas inquiets. La ville a d’ailleurs prévu d’organiser une cérémonie de réhabilitation début septembre, afin de clôturer le concours et de mettre officiellement fin aux rumeurs, même s’il semble évident qu’il sera difficile “convaincre tout le monde”. 

Source: Le Point