L’ouverture d’un hypermarché sans caissiers vire au pugilat à Angers

politique

Par Amandine Jonniaux le

Quelques centaines de personnes ont manifesté devant un hypermarché d’Angers pour protester contre l’ouverture de l’établissement sans caissiers.

Crédits MichaelGaida via Pixabay CC

Ce week-end, le Casino La Roseraie à Angers a été le théâtre de confrontations plus que tendues. Alors que l’hypermarché testait pour la première fois une ouverture le dimanche après-midi sans aucun caissier, les clients du magasin ont rapidement été pris à parti par plus de 200 manifestants, rapporte Le Parisien présent sur place. Après le départ des hôtes et hôtesses de caisse en fin de matinée, ce sont des “trains entiers” de caddies qui ont ainsi été renversés devant les portes automatiques, tandis que certains clients étaient directement interpellés par les contestataires, à coup de slogans comme : “Vous avez une responsabilité, reposez vos articles, vous êtes complices”. Toujours selon le Parisien, plusieurs acheteurs ont ainsi préféré repartir sans rien acheter, tandis que quelques clients, plus motivés, sont repartis des caisses automatiques sous les huées et les sifflements. Un père de famille aurait même fini par prendre “un paquet de chewing-gum en pleine tête” en quittant les lieux, malgré la présence de plusieurs vigiles et hôtesses prestataires, engagés par le magasin pour accueillir les visiteurs.

Tout l’après-midi, les actions coup de poing se poursuivent au sein de la grande surface. Les réfrigérateurs sont débranchés, la police est même obligée d’intervenir pour constater les dégâts. Le Parisien indique également que suite aux insultes et aux dégradations, plusieurs manifestants ont finalement décidé de se dissocier du mouvement général, préférant une protestation plus pacifique. Au final, c’est “un pognon de dingue” que les manifestants estiment avoir fait perdre à l’enseigne. Un bilan qui n’efface pourtant pas les craintes des manifestants, comme l’explique un employé venu “défendre son dimanche et son travail” : « Vous vous rendez compte s’ils réalisent que les supermarchés sans caissiers ça fonctionne très bien ? J’ai peur que cette ouverture le dimanche après-midi fasse boule de neige”.