Après Black Mirror, Netflix parie sur Clickbait, une série centrée sur les réseaux sociaux

Série

Par Anne Cagan le

Netflix a annoncé le tournage en Australie de Clickbait, une nouvelle série à la sauce Black Mirror. Découpée en huit épisodes, elle s’intéresse à l’impact des réseaux sociaux dans nos vies. Mais avec un nombre de productions techno-critiques qui ne cessent d’augmenter, elle risque d’avoir fort à faire pour se démarquer. 

Le succès de Black Mirror semble avoir donné des idées à Netflix. La firme de Los Gatos a annoncé le tournage d’une nouvelle série centrée sur l’impact des nouvelles technologies. Baptisée Clickbait, celle-ci est co-crée par Tony Ayres (La Gifle, Nowhere Boys) et par le scénariste Christian White. Elle sera produite par David Heyman (Harry Potter, Once Upon a time in Hollywood) et tournée à Victoria en Australie plus tard dans l’année. 

Découpée en huit épisodes, Clickbait veut explorer “les façons dont nos impulsions les plus dangereuses et incontrôlées sont attisées à l’heure des réseaux sociaux”. Reste à voir de quelle manière la série s’empare de ce vaste sujet. Black Mirror est en effet loin d’être le seul programme à avoir exploré les apports et les nuisances que peuvent engendrer les nouvelles technologies. On pense bien sûr à l’historique série “La Quatrième dimension” récemment rebootée par Jordan Peele. Ce dernier a d’ailleurs également développé sur la plateforme YouTube, « Weird City », sorte de Black Mirror comique explorant à travers six histoires des thèmes bien dans l’air du temps (maison intelligente, applis de rencontre, etc.).

La série d’anticipation de Russel T. Davies “Years and Years” a elle aussi été encensée par la critique cet été.  Disponible sur Mycanal, elle dépeint à travers la vie de la famille Lyons, quinze années de bouleversements politiques, environnementaux et technologiques. Clickbait aura donc fort à faire pour se démarquer. Mais on ne manquera pas d’y jeter un œil à sa sortie.