Avengers Endgame : Les scénaristes reviennent sur le « problème » posé par Captain Marvel

Cinéma

Par Amandine Jonniaux le

Face à Thanos, beaucoup de fans estiment que Captain Marvel avait largement les compétences pour triompher dans Avengers Endgame. Un problème auquel les scénaristes ont répondu dans une récente interview. 

** Attention, cet article contient des spoilers sur le film Avengers Endgame **

Outre les petits soucis de lignes temporelles relevés dans Avengers Endgame, c’est une autre “incohérence” de taille qui a frappé certains fans : Captain Marvel. Présentée comme surpuissante dans son film éponyme sorti en mars dernier, l’héroïne serait en effet bien trop forte face à Thanos, surtout en comparaison des autres Avengers. Mais alors que beaucoup imaginaient qu’elle serait à l’origine de la fin du règne du Titan fou, son rôle se sera finalement limité à sauver Tony Stark de Benatar, et à détruire le vaisseau extra-terrestre lors de la bataille finale, conférant à son camp un avantage stratégique certain tout en laissant la lumière sur les Avengers originaux. 

Dans une interview récemment accordée à Vanity Fair, et relayée par Presse Citron, les scénaristes du film Stephen McFeely et Christopher Markus sont revenus sur le rôle de la super-héroïne au sein de l’intrigue Endgame. Un rôle plutôt complexe, puisque le film devait à la fois ne pas nier l’existence du personnage, tout en restant focalisé sur les protagonistes originaux : “C’est difficile de trouver un équilibre quand on a un personnage aussi puissant. (…) On ne voulait pas qu’elle passe pour celle qui règle les problèmes qu’on n’a pas pu régler dans le film précédent. On a donc trouvé un équilibre entre ne pas faire passer toutes ses apparitions pour des caméos et la laisser traîner dans les parages pour qu’elle résolve tous les problèmes de tout le monde. (…) Ce n’était pas non plus le but du film, c’était plutôt de dire au revoir aux six Avengers originaux. Ce n’était pas juste pour eux de faire venir Captain Marvel pour résoudre tous leurs problèmes”.