Avec l’iPhone 11 Pro, Apple veut-il achever les trypophobes ?

Apple

Par Remi Lou le

Vous avez eu la nausée en voyant le nouvel iPhone 11 Pro présenté hier par Apple ? Dans ce cas il est possible que vous souffriez de trypophobie, une phobie liée à la présence multiples trous. Pourtant, Apple n’en est pas à son coup d’essai sur ce type de design bien particulier.

Crédits : Apple

Si vous avez eu des nausées après la conférence d’hier soir d’Apple (lire notre récapitulatif), il est possible que vous soyez victime d’un mal étrange : la trypophobie. Cette phobie, c’est la peur des trous, en l’occurrence la vision de multiples trous comme sur un morceau de gruyère, la fleur de lotus… ou les capteurs photo de l’iPhone 11 Pro. Cette peur irrationnelle des petits trous n’est pas clairement expliquée, mais pourrait résulter d’un comportement primitif qui viserait à nous éloigner des animaux vénéneux qui présentent souvent ce genre de caractéristiques physiques, ou bien pour nous prémunir d’une chute dans un précipice.

La trypophobie, qui se manifeste chez certaines personnes (18% des femmes et 11% des hommes selon une étude américaine publiée en 2013 dans la revue Psychological Science), semble avoir réapparu à la suite de la conférence Apple du 10 septembre, comme en témoignent de nombreux posts Twitter.

Rapidement, le nouveau design de l’iPhone 11 Pro a provoqué les moqueries sur Twitter, alors que certains internautes détournaient son image en y ajoutant de nombreux trous sur la coque arrière, rendant cette caractéristique physique d’autant plus perturbante. Voyez donc.

Et ce n’est pas la première fois qu’Apple opte pour ce type de design sur ses produits. Durant la dernière WWDC 2019, par exemple, la firme de Cupertino avait levé le voile sur un nouveau Mac Pro, une tour bien différente du cylindre noir dont on avait l’habitude depuis 2013, et surtout un design façon râpe à fromage qui est rapidement devenu le cauchemar des trypophobes.

Crédits : Apple

Par le passé, Apple a usé et abusé de ce type de design, comme avec la disposition des icônes des applications de l’Apple Watch, ou encore la coque de protection officielle de l’iPhone 5C, pour ne citer qu’eux.

Crédits : JDG
Crédits : Apple

Hommage aux « p’ti trous » de Serge Gainsbourg et sa chanson « Le Poinçonneur des Lilas » ou volonté d’éradiquer la trypophobie en nous habituant à la présence de multiples trous dans ses produits ? Nous ne le saurons jamais, mais une chose est sûre : si la liesse des Keynotes d’Apple d’antan semble s’estomper, la moindre caractéristique physique d’un nouvel iPhone reste encore aujourd’hui scrutée de près. Et ça, quoi qu’on en dise, c’est au moins une victoire symbolique pour Apple.