Le Nerf Ultra One tire plus loin mais détecte les fléchettes non-officielles

Gadget

Par Jason Mathurin le

Les nouveaux Ultra blasters de Nerf tirent plus loin qu’avant, mais il y a un  piège derrière : la technologie de son tambour détecte les projectiles contrefaits. 

Crédits: Nerf/Hasbro

Le nouveau canon Ultra One de Nerf va projeter ses missiles toujours plus loin, allant jusqu’à 37 mètres, grâce à la technologie “Aerofin” développée par son constructeur, Hasbro, rapporte The Verge. Cette nouveauté coïncide avec la présentation du line-up de la marque, ce lundi 23 septembre. Le Blaster Ultra One bénéficiera d’un tambour à capacité de 25 chambres. Il coûtera près de 49,99$ à la vente et nécessitera quatre piles de type C, indique sa fiche technique. Ils est d’ores et déjà disponible en pré-commande sur Amazon, et sera mis en rayons dans la plupart des magasins d’ici le 1er octobre aux États-Unis et au Canada. Pour l’heure, on ne connaît pas la date de lancement en France. Les projectiles sont toujours faits de mousse mais vont maintenant intégrer une nouvelle pointe, faite dans un alliage plus léger, afin de rallonger sa distance de tir. Si vous comptiez vous procurer des projectiles bon marché, la situation se complique cependant : Hasbro a indiqué que ses nouveaux canons détecteront les fléchettes contrefaites : “Si le canon détecte une fléchette incompatible dans le tambour, il ne l’enclenchera tout simplement pas et passera à la chambre suivante” a confié l’un des dirigeants au Wall Street Journal. 

Une nouvelle qui ne va pas réjouir les amateurs de Nerf, qui se tournent souvent vers des projectiles tiers moins chers. Les munitions officielles coûtent environ 10 euros pour seulement 20 projectiles. En comparaison, il est possible d’acheter plusieurs centaines de fléchettes contrefaites pour quelques euros, et compatibles avec les fusils Hasbro mais aussi ceux de la concurrence. Cela permettait aux Nerfers d’avoir tout un arsenal de munitions à disposition lors des parties, et de ne pas avoir à se préoccuper de savoir à qui appartient telle ou telle flèche en fin de partie.