Tesla : la conduite totalement autonome pourrait arriver d’ici fin 2019

Automobile

Par Remi Lou le

Durant un appel aux investisseurs de Tesla, Elon Musk a indiqué que le FSD, son système de conduite autonome ne nécessitant pas d’intervention humaine, pourrait être lancé en version bêta d’ici la fin de l’année, avant un déploiement à grande échelle l’an prochain.

Tesla pourrait bien introduire le « Full Self-Driving », ou « Capacité de conduite entièrement automatisée » en accès anticipé pour certains utilisateurs d’ici la fin de l’année 2019. C’est en tout cas ce qu’a indiqué Elon Musk mercredi durant un appel avec des investisseurs, indique The Verge, tout en précisant que rien n’est encore certain. Le FSD (pour Full Self-Driving) représente une conduite totalement autonome. Durant son appel, Musk a indiqué que cela permettrait notamment aux utilisateurs de véhicules Tesla de se rendre de chez eux à leur travail sans aucune intervention humaine, même si le conducteur doit tout de même rester devant le volant, prêt à reprendre le contrôle manuel si besoin.

Niveau 4 de la SEA, soit une conduite totalement autonome

Prudence reste toutefois de mise sur les mots employés par Tesla quant à une conduite totalement autonome, puisque le FSD représente un niveau 4 de la SEA, soit la possibilité pour le véhicule de se passer de l’attention du conducteur en cas de problème, comme par exemple de se garer seule sur une aire d’autoroute. Malgré tout, il ne s’agit pas non plus du niveau 5 de la SEA, qui représente l’autonomie complète du véhicule où la conduite humaine devient simplement une option « plaisir ».

Cet accès anticipé aux nouvelles fonctions autonomes sera évidemment réservé aux derniers modèles de Tesla, disposant de l’option FSD, mais aussi du nouvel ordinateur de bord. Selon les dernières prévisions de la firme, le FSD devrait être disponible officiellement mi-2020. C’est un grand pas en matière de conduite autonome qui précise les plans de Tesla de lancer une flotte de taxis autonomes dénommés « Robotaxi » en 2020 aux États-Unis avec cette fonction. « Nous aurons plus d’un million de robotaxis sur la route » indiquait Elon Musk plus tôt cette année.

voitur